Votre bout de chou a les fesses toutes rouges ? Qu’est-ce qui peut bien être à l’origine de cette inflammation ? Comment l’éviter ? Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir.

L’origine de l’érythème fessier du nourrisson

L’érythème qui est à l’origine des fesses rouges chez les bébés peut avoir plusieurs causes :

  • La qualité des couches ;
  • Le contact prolongé avec l’urine ou les selles (leur teneur élevée en ammoniaque et le pH acide fragilisent la peau du bébé) ;
  • La composition des produits utilisés pour les soins de votre chéri (détergents, savons, parfums…) ;
  • La poussée dentaire qui provoque des diarrhées fréquentes ;
  • Les infections bactériennes ou fongiques qui sont favorisées par l’humidité…

Revenons un peu sur la qualité des couches, puisque c’est la principale cause de l’érythème fessier. Il existe une multitude de marques et de modèles sur le marché. Il n’est donc pas toujours évident de savoir quelles couches utiliser pour les fesses de bébé afin de lui éviter des problèmes de santé. Les couches naturelles ne contiennent pas de produits chimiques irritants ou dangereux sur le long terme, et leur capacité absorbante assure une excellente gestion de l’humidité.

Certaines couches issues de la pétrochimie agressent la peau fragile du bébé, c’est le cas par exemple des couches en plastique. De plus, elles contiennent des substances chimiques nocives. Il s’agit par exemple des dioxines, du PCB, des pesticides ou encore des furanes chlorés qui irritent la peau et causent allergies.

bebe fesses rouges

Que faire pour éviter les fesses rouges de bébé ?

Il vaut mieux prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Et c’est important, puisque les inflammations des fesses incommodent énormément les enfants. Voici quelques conseils pour les éviter.

Investissez dans des couches naturelles de qualité supérieure

Pour le confort de votre bout de chou, ne choisissez pas des couches trop serrées ou trop grandes. Optez pour des modèles qui absorbent très bien l’humidité. Afin d’éviter les substances chimiques précédemment mentionnées, préférez les couches naturelles : avec leur noyau absorbant composé de cellulose naturelle, et des sachets fabriqués avec des matières biosourcées, elles n’irritent pas la peau et sont hypoallergéniques. Pour faire le meilleur choix, faites confiance aux marques qui utilisent une cellulose issue de forêts certifiées FSC, et des matériaux certifiés OEKO-TEX.

Changez régulièrement la couche de bébé

Le quotidien des parents est chargé. Malgré toute la volonté que vous pouvez avoir, il peut vous arriver d’oublier de changer la couche du nouveau-né. L’astuce qui peut vous aider est de régler une alarme pour cela. N’attendez pas que votre bébé se mette à pleurer pour le faire. De plus, veillez à ne jamais manquer de couches à la maison ou dans vos sacs de sorties. Pour cela, certaines marques vous proposent des abonnements et vous livrent à domicile des couches de qualité. Vous pourrez dire adieu aux oublis !

Suivez également des règles d’hygiène strictes pour le change de bébé. Par exemple, lavez correctement vos mains avant les soins à votre enfant.

Offrez des soins doux aux fesses du bébé

Nettoyez les fesses irritées de bébé avec de l’eau et séchez-les sans les frotter. Évitez les lingettes et autres produits qui contiennent de l’alcool. Ce dernier irrite la peau fragile des fesses. De plus, dès que vous en avez l’occasion, laissez les fesses de bébé à l’air libre, sans couche. La peau pourra ainsi respirer.

Enfin, il est conseillé de nourrir les bébés au sein lorsque cela est possible. L’allaitement naturel offre en effet une meilleure protection aux enfants contre de nombreuses pathologies.

L’érythème fessier et l’inconfort qu’il provoque pour les enfants en bas âge peuvent être évités. En plus des règles d’hygiène strictes et des soins doux, n’oubliez pas de choisir des couches naturelles de qualité supérieure.