Les arts divinatoires fascinent, car ils sont particulièrement abstraits pour la majorité des personnes. Aujourd’hui encore, ces pratiques ancestrales sont sollicitées et font de plus en plus d’adeptes. Les arts divinatoires sont utilisés pour prédire l’avenir, mais aussi pour percer les mystères de la vie et le destin d’une personne.

Si pour certains cette science occulte relève du charlatanisme, pour d’autres elle est une vraie source d’espoir. Les croyances et les origines sont différentes et les pratiques le sont également. En France, on compte plus de 100 000 médiums. Tarologie, numérologie, cartomancie… chaque voyant, professionnel ou non, a sa spécialité. Quelles différences y a-t-il entre les multiples arts divinatoires ? À qui s’adressent-ils ? Toutes les réponses dans cet article.

Arts divinatoires : de quoi s’agit-il ?

L’art divinatoire est irrationnel, c’est un fait. Cette pratique consiste à interpréter les signes qui, selon les croyances, viennent de Dieu ou de l’Univers. Ces interprétations diffèrent selon les techniques utilisées. Elles servent à éclairer et guider le consultant. Les arts divinatoires permettent non seulement de prédire le futur, mais aussi de décrypter le passé et le présent.

Les praticiens, appelés « médiums » ou « voyants », ont un don qui leur permet de percevoir des choses non palpables. Cette aptitude est souvent innée. D’ailleurs, chacun d’entre nous a un don de mediumnité, mais en raison de notre éducation et de nos croyances, nous les perdons progressivement à l’âge adulte, à condition d’avoir une certaine sensibilité.

En effet, seules les personnes habituées à cultiver ce don dès l’enfance peuvent se prétendre médiums. Il arrive aussi que le pouvoir de lire dans les différents supports d’arts divinatoires survienne après une expérience de mort imminente ou autres traumatismes. Enfin, cette pratique peut également provenir d’un héritage familial, transmis de génération en génération.

Les arts divinatoires : pour qui ?

Les arts divinatoires sont ouverts à tout le monde. Aujourd’hui, cette pratique est quelque peu banalisée puisqu’il est possible de consulter un voyant gratuit sur différents sites. Que vous soyez curieux ou passionné par le sujet, ces plateformes vous mettent en contact avec des voyants. Amour, santé, travail… Peu importe le domaine qui vous préoccupe, vous pourrez faire appel aux arts divinatoires.

Les arts divinatoires sont sollicités lorsqu’il est difficile d’expliquer un fait ou de résoudre un problème avec les moyens habituels. Les personnes ayant recours à la pratique sont souvent celles qui n’arrivent à avoir des réponses de manière rationnelle.

Les gens se tournent souvent vers les médiums pour résoudre des problèmes de cœur, pour entrer en contact avec des personnes décédées ou pour interpréter des rêves. Cette pratique nécessite toutefois un minimum d’ouverture d’esprit et de croyance.

Les voyants ne vous diront pas ce que vous souhaitez entendre, mais plutôt ce que avez à entendre. Ces situations amènent certaines personnes ayant déjà eu des expériences de la voyance à crier au charlatanisme.

Art divinatoire : Connaitre les différents types d'arts divinatoires

Art divinatoire : Connaitre les différents types d’arts divinatoires

Arts divinatoires : lequel choisir ?

Pour ceux qui souhaitent passer le cap et tenter l’aventure, le choix de l’art divinatoire est important. Si certains sont spécifiques à des domaines précis, d’autres sont adaptés à toutes les situations.

L’astrologie

S’il est un art divinatoire très courant dans la pratique c’est bien l’astrologie. Comme son nom l’indique, cette pratique consiste à étudier les astres. Ainsi, plus concrètement, l’astrologie ne prédit pas l’avenir, mais prévoit le devenir à partir de cycles astronomiques.

L’idée est d’expliquer une expérience ou les raisons pour lesquelles une personne vit une situation donnée. L’astrologie permet de déterminer les traits de caractère d’un individu à partir de son signe astrologique ou de son thème natal.

Très souvent, nous associons l’astrologie aux horoscopes que nous voyons dans les magazines. Toutefois, ceux-ci ne reflètent pas réellement le pouvoir de cet art divinatoire. Cette discipline est bien plus sérieuse et nécessite une maîtrise des symboles. En effet, selon cet art divinatoire, les mouvements des planètes et des astres influeraient sur nos actions sur terre. Ces signes permettent de guider une personne vers sa destinée.

La taromancie

La tarologie ou taromancie est un art divinatoire qui a pour principal support les cartes de tarot. Elle permet de prédire l’avenir. L’origine de cette pratique reste encore floue, toutefois, elle est habituellement associée aux Bohémiens. Elle consiste à associer 22 cartes majeures aux 22 lettres de l’alphabet hébreu. C’est à partir de ces associations que le praticien va interpréter les signes et donner des réponses au consultant.

Le Tarot de Marseille est l’un des arts divinatoires les plus populaires et les plus utilisés par les voyants. Peu coûteux, mais très riche, ce tarot permet de livrer des messages clairs et précis au consultant. Bien que ce jeu de cartes soit quelque peu récent (XIXe siècle), il a maintes et maintes fois fait ses preuves.

Pour des résultats probants, les questions doivent être claires et précises. À travers le tirage des cartes, le cartomancien livrera une représentation de l’inconscient du consultant. Il servira ensuite d’intermédiaire entre ce dernier et les cartes. Le travail incombera principalement au consultant puisqu’il devra se projeter dans le tirage et ses interprétations. Les interprétations lui serviront de guide dans son projet de vie.

Le pendule divinatoire

Bon nombre de personnes font appel aux arts divinatoires, notamment au pendule divinatoire, pour entrer en contact avec leurs guides spirituels. Cet outil peut être utilisé pour retrouver une personne, un objet perdu ou pour vous aider à prendre des décisions. Autrefois, le pendule était utilisé par le médium pour chercher de l’or. Dans la voyance, il capte les énergies environnantes. Ses oscillations permettent de répondre aux questions du consultant.

L’utilisation du pendule divinatoire est délicate. Le praticien doit être à l’aise avec son outil et doit se trouver dans un endroit calme. Le plan de travail devrait être préférablement en bois et aucun objet métallique ne doit se trouver aux alentours du pendule.

Le consultant devra poser des questions auxquelles le pendule peut apporter une réponse simple de type « oui » ou « non ». Les questions devront également être claires. Si les oscillations vont dans le sens des aiguilles d’une montre, la réponse est positive. Dans le sens contraire, elle est négative. Lorsque le pendule ne réagit pas, il faudra soit reformuler la question, soit la changer.