Le carrelage extérieur est exposé en permanence aux intempéries et à d’autres facteurs qui entraînent sa détérioration. Vous souhaitez préserver l’esthétique de ce revêtement et le garder impeccable ? L’imperméabilisation est de loin la meilleure solution qui s’offre à vous. Mais que signifie l’imperméabilisation de carrelage et en quoi consiste-t-elle ? Faisons le point avec cet article.

Que signifie l’imperméabilisation de carrelage ?

L’imperméabilisation du carrelage est un traitement de surface qui vise à favoriser l’évacuation de l’eau afin d’éviter qu’elle stagne sur le sol. Contrairement à l’étanchéité, ce traitement n’empêche pas l’air et la vapeur d’eau de passer au travers du support du carrelage. Il ne sera donc pas suffisant pour protéger une terrasse qui recouvre une pièce de la maison : la dalle par exemple. Il est plutôt convenable pour des terrasses simples, qui ne surplombent aucune pièce de la maison : le balcon, le patio, les allées de jardins…

Imperméabiliser son carrelage extérieur, c’est empêcher qu’il se dégrade précocement. Cette technique permet de :

  • Protéger les surfaces contre le gel et les UV ;
  • Renforcer la durabilité du revêtement ;
  • Raffermir la résistance du sol aux taches…

De plus, le traitement imperméabilisant rend le sol moins glissant et limite la formation des mousses tout en laissant votre terrasse respirer.

Quel imperméabilisant utiliser ?

Il existe un large panel de produits pour imperméabiliser le carrelage extérieur. Fabriqués à partir de la résine, ces produits s’adaptent à toute sorte de revêtement ou presque (dalle de ciment, grès, marbre, tomettes, carreaux en terre cuite, pavés autobloquants…). Ils sont généralement classés en deux grandes catégories :

  • Les imperméabilisants hydrofuges, qui empêchent les infiltrations d’eau ;
  • Les produits à la fois hydrofuges et oléofuges, qui exercent une action antitache et protègent le carrelage contre les corps gras.

Totalement non filmogènes, ces produits sont entièrement invisibles. Ils n’altéreront pas l’aspect esthétique de votre revêtement. Si vous préférez les solutions naturelles, vous pouvez appliquer par-dessus votre carrelage un mélange d’essence de térébenthine et d’huile de lin. Cela permet là encore d’imperméabiliser le revêtement et d’augmenter sa résistance aux taches.

Comment appliquer un imperméabilisant sur le carrelage ?

L’imperméabilisation du carrelage extérieur n’a rien de compliqué. C’est un traitement simple à réaliser. Pour commencer, nettoyez correctement la surface à traiter. Pour cela, vous pouvez utiliser un jet à haute pression, avec un produit nettoyant et dégraissant. Au besoin, utilisez un anti-mousse pour démousser le revêtement. Ensuite, appliquez l’imperméabilisant de manière uniforme sur toute la surface, avec un rouleau, une brosse ou un pulvérisateur. Si le traitement se fait sur un support peu poreux, une seule couche suffira. Cependant, pour d’autres types de revêtements, plusieurs couches seront nécessaires pour bien protéger la surface.

Pour un bon résultat, évitez d’appliquer le traitement imperméabilisant en plein soleil, par une température trop élevée ou trop basse, ainsi que par temps humide. L’idéal sera de le faire par temps sec et pas trop chaud, une belle journée par exemple.

Dès que le produit imperméabilisant est appliqué, il faut attendre plusieurs jours de séchage pour que la protection devienne optimale. Pour cela, évitez de laver la surface traitée dans la semaine qui suit l’opération. Si une tache apparaît sur le carrelage pendant cette période, retirez-la le plus vite possible, à l’aide d’un papier absorbant.

En définitive, l’imperméabilisation du carrelage permet de protéger le revêtement extérieur contre toute dégradation précoce due à l’humidité. C’est un traitement relativement simple que vous pouvez réaliser par vous-même si vous respectez les différentes étapes.