L’architecte est le professionnel des métiers de construction chargé de concevoir et de coordonner la réalisation d’un ouvrage. Qu’il s’agisse de maison, d’immeuble ou de bâtiment public, il intervient à plusieurs reprises lors de différentes phases du projet, jusqu’à la pose de la dernière pierre et la réception des travaux par le client. Découvrez le métier d’architecte, les formations indispensables ainsi que les possibilités d’évolution de carrière.

Le métier d’architecte

Un architecte peut travailler avec différents types de clients, dans le privé ou le public. Quand il est engagé sur un projet, sa première tâche consiste à étudier la faisabilité du projet (le terrain est-il en mesure d’accueillir le type d’ouvrage prévu ?). Il réalise ensuite un plan en indiquant l’implantation et en répartissant les volumes. Ce travail se fait en considérant les éventuelles contraintes techniques et réglementations relatives à l’urbanisme, ainsi que les besoins et exigences du client en termes de finances, de délais, de type d’ouvrage, etc.

Une fois que ce premier plan est validé par le client, l’architecte met en place un avant-projet qui précise les caractéristiques de l’ouvrage (surfaces, matériaux, couleurs, coût et délais de livraison). Il s’occupe également de l’obtention du permis de construire et de contacter les prestataires nécessaires pour la construction : maçons, électriciens, plombiers, menuisiers, etc.

Dans un document bien détaillé, il indique la nature des différents travaux prévus selon le corps de métier, les matériaux à utiliser et met le tout à la disposition de l’entrepreneur en charge de la construction. C’est à ce moment que le chantier peut effectivement démarrer. Tout au long des travaux, l’architecte est présent pour en assurer la direction technique.

Même si la plupart des architectes sont dans le secteur libéral, certains peuvent travailler pour une agence et d’autres dans la fonction publique.

Architecte : fiche métier, études, diplômes, salaire et formation

Architecte : fiche métier, études, diplômes, salaire et formation

Quelle formation pour devenir architecte ?

Pour devenir architecte, vous devez obtenir le Diplôme d’État d’architecte (DEA). Il s’agit d’une formation post-bac de 5 ans.

  • Un premier cycle de type Licence dure 3 ans et est sanctionné par le diplôme d’études en architecture (DEEA). Il permet aux étudiants de travailler en tant qu’employé en agence ou dans un bureau d’études.
  • Le second cycle, de type Master, dure 2 ans et permet au diplômé du DEA de travailler comme architecte salarié.

Vous devrez ensuite faire une formation d’une année pour obtenir une habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP). Cette habilitation est indispensable pour l’inscription à l’Ordre des architectes et pour exercer en libéral.

Tout étudiant intègre une école d’architecture à la suite d’un concours ouvert pour les diplômés d’un bac général à orientation scientifique. Il existe une vingtaine d’écoles nationales dans les villes comme Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, etc. Des établissements spécialisés comme l’INSA à Strasbourg (Institut national des sciences appliquées) et l’ESA à Paris (École spéciale d’architecture) délivrent également des DEA reconnus.

Précisons qu’il est également possible pour l’étudiant en architecture de poursuivre ses études pour obtenir :

  • un doctorat (bac+8) ;
  • un diplôme propre aux écoles d’architecture (DPEA offrant des spécialités complémentaires) ;
  • un diplôme de spécialisation et d’approfondissement (DSA).

Salaire et évolution de carrière

Un architecte débutant travaillant pour une agence perçoit environ 2 200 euros bruts comme salaire mensuel. Quand il est à son propre compte, ses revenus varient généralement de 3000 euros à 6000 euros, voire plus, selon la taille de son agence et de sa clientèle.

Par ailleurs, l’architecte peut, s’il le souhaite, évoluer vers les métiers de l’urbanisme, de la décoration et du paysagisme. Son expertise peut également être sollicitée dans l’enseignement, auprès des tribunaux, dans la conservation de monuments anciens, etc.