Le mémoire, universitaire ou professionnel, est l’étape qui précède l’acquisition du diplôme. C’est ce document qui prouve que l’étudiant peut apporter quelque chose de pratique au domaine qu’il a choisi et qui permet aux évaluateurs de juger si ce dernier a parfaitement appréhender les enseignements reçus. Rédiger un mémoire n’est donc pas une chose à prendre à la légère car c’est un travail d’écriture qui nécessite en réalité une bonne organisation des savoirs acquis ainsi qu’une cohérence dans les idées émises. Se référer à un guide de mémoire pourrait donc se révéler très judicieux car celui-ci permet de ne pas s’égarer et de ne pas commettre des erreurs.

Le choix du titre de son mémoire : une étape importante

Le titre de votre mémoire permet à celui qui le lit d’avoir une idée sur la thématique abordée. Il faut donc qu’il soit élaboré avec le plus grand soin. En effet, le titre de votre document délimite un tant soit peu le champ d’étude, fait ressortir la problématique et peut permettre au lecteur de percevoir la démarche à suivre. Le titre de votre mémoire se doit alors de cadrer avec le contenu de celui-ci, raison pour laquelle il doit être choisi en fonction de ses connaissances et de ses compétences.

Le titre de votre document doit donc avoir un lien avec la formation choisie.

Le choix de la problématique du mémoire

Une étape essentielle dans le processus de rédaction d’un mémoire. C’est en effet la problématique qui démontre la capacité qu’à l’apprenant à se poser les bonnes questions en lien avec le thème choisi. C’est elle qui permet d’orienter la réflexion se traduisant par une série de questions de recherche et de trouver l’argumentation adéquate. C’est d’ailleurs cette série de questions à laquelle l’étudiant devra apporter des réponses qui constituera la base de l’élaboration du plan de son mémoire. Voilà pourquoi, vous devez choisir votre problématique en fonction de l’orientation qu’a prise votre mémoire.

L’élaboration du plan du mémoire

C’est la deuxième étape de l’élaboration d’un mémoire et elle permet une concrétisation de la structuration de ses idées conduisant à une bonne rédaction. La création du plan de mémoire se fait donc en reprenant la problématique ainsi que la série de questions qui vient tout de suite après elle. Vous pourrez aussi le modifier et l’ajuster suivant l’évolution de vos recherches.

L’élaboration du plan de votre mémoire vous permettra de ne pas vous éloigner de la méthodologie adoptée afin de faire ressortir les réponses apportées.

Comment rédiger un mémoire : Plan, méthodologie de rédaction

La rédaction de l’introduction

C’est l’une des tâches dont l’étudiant doit s’acquitter au cours de la rédaction de son mémoire. C’est cette partie qui donne un aperçu du contenu de votre mémoire. Dans la rédaction de celle-ci, l’étudiant doit définir de manière succincte le champ de la recherche et orienter le lecteur sur le reste du document. Pour finir, votre introduction doit annoncer le plan qui, lui, est divisé en plusieurs parties.

La rédaction de la conclusion

Si une chose est sûre c’est que la conclusion est beaucoup plus courte que l’introduction. C’est cette partie dans laquelle vous faites ressortir l’essentiel de ce qui a été dit dans le développement. C’est aussi la partie dans laquelle vous donnez votre avis sur la pertinence de la méthodologie adoptée ainsi que sur celle des résultats obtenus. Elle peut aussi, selon le type de mémoire, ouvrir la voie à de nouvelles recherches.

Attention au plagiat

Il est vrai que la rédaction d’un mémoire peut s’avérer fatiguant. Raison pour laquelle, certains étudiants tombent volontairement ou non dans le plagiat. Cet acte est sanctionnable et il faut à tout prix l’éviter. Pour l’éviter donc, il faut mettre en œuvre une méthode de travail infaillible qui vous aidera à ne pas y succomber. Mais, il faut à tout prix éviter le piège d’internet.

Quoi d’autres

La rédaction du mémoire passe aussi par la rédaction des remerciements, l’annexe, la bibliographie, le préambule ainsi que celle de la méthodologie : mais pas dans cet ordre. La réussite de chacune de ses parties ne fera que bonifier la qualité de votre mémoire. Il faut donc y porter l’attention qu’il faut.