Vivre avec le strict nécessaire est le mode de vie d’un minimaliste. Ce dernier évite les pièces encombrées, ainsi que l’acquisition de nombreux vêtements ou objets technologiques. Le minimalisme est un style de vie simple qui est complètement à l’opposé de ce que prône notre société de consommation.

Vivre en mode minimaliste

La vie en mode minimaliste ne demande que très peu de choses et de moyens. Quelques vêtements, un smartphone, un ordinateur portable et quelques meubles devraient faire l’affaire pour vivre épanoui. Le minimalisme est comme un art de vivre qui ne se laisse pas manipuler ou influencer par la société et ses constants changements. Si cette façon de penser vous parle, je vous recommande de lire le livre de Marie Kondo.

Un minimaliste n’a pas besoin de s’acheter le dernier tee-shirt de marque ou le jean tendance que tout le monde s’arrache. Il n’a pas non plus besoin de dépenser une fortune pour changer sa garde-robe chaque saison même s’il en a les moyens. Acheter le dernier iPhone 11 ne sera pas non plus son projet tant que son smartphone actuel est bien fonctionnel.

Ce style de vie va au-delà de l’image que la société nous donne d’une vie belle et comblée. Avec les minimalistes, on découvre que le bonheur ne se mesure pas forcément au nombre de choses que l’on possède ni à l’argent qu’on a. Ce qui compte vraiment, ce n’est pas la quantité, mais la qualité. On choisit de laisser de côté toutes ces choses dont on a peut-être un peu besoin, mais qui ne sont ni indispensables ni vitales.

Pour certains, devenir minimaliste peut être impensable. Cela a pourtant tout son sens. C’est tout simplement l’art d’être économe, non seulement dans les finances, mais également partout où le besoin se fait sentir.

Que retenir ? Simplifier sa vie et vivre uniquement avec ce qui est réellement nécessaire, c’est ce que requiert le style de vie minimaliste. Mais, il est important de faire une différence entre le minimalisme et le manque de moyens financiers. L’on devient minimaliste par choix et non par obligation.