Très connue parmi les jeunes, l’expression “post bad” est l’une de celles qui sont le plus utilisées, surtout sur Instagram. Que signifie-t-elle en réalité ?

Qu’est-ce que le “post bad” ?

Le “post bad” était, au départ, une expression utilisée pour désigner une fille ou bien une femme, mais pas n’importe laquelle ! Celles que le terme désigne diffusent à longueur de journée leurs propres photos sur les réseaux sociaux comme Instagram. L’objectif est de paraître belle aux yeux du monde afin de collectionner des milliers de “j’aime” sur chaque photo.

Pour atteindre cet objectif, elles adoptent des poses souvent suggestives et soignent leur coiffure et leur maquillage. Mieux, elles retouchent les photos pour pouvoir afficher un visage que les spectateurs qualifieront de parfait.

Les “posts bads” sont de catégories diverses. On identifie des “posts bads” couples, sneakers, holiday ou food.

Avec le temps, la signification du terme s’est étendue vers les hommes ou les couples qui se conduisent de la même manière sur les réseaux sociaux.

Un support pour une stratégie marketing rentable

Puisque les “posts bads” obtiennent un énorme succès auprès du public, ils ont un fort impact en termes de marketing. Les marques ou les entreprises s’en servent donc pour cibler une catégorie de personnes qu’il aurait été difficile de séduire autrement.

Les jeunes sont ceux qui visitent le plus les réseaux sociaux sur lesquels le “post bad” fait fureur. Or, ce type de clientèle suit souvent les modes. C’est pour cette raison pour que le “post bad” est un bon canal de communication pour les marques de l’univers de la mode qui désirent mettre à leur service le marketing d’influence.