Une gonade est un organe dédié à la reproduction, une glande sexuelle reproductrice. Chez les mammifères et chez les êtres humains normalement constitués, les gonades sont présentes par paires. C’est la raison pour laquelle le mot est employé au pluriel dans la plupart des cas.

Qu’est-ce que les gonades ?

Si vous êtes un homme, vos gonades sont les testicules, et si vous êtes une femme il s’agit des ovaires. L’innervation des gonades se fait via le système nerveux autonome, avec les voies nerveuses sympathiques et les voies nerveuses parasympathiques. C’est au niveau des deuxième, troisième, et quatrième vertèbres sacrées que les nerfs parasympathiques prennent leur origine. Les nerfs sympathiques, eux, naissent de la partie inférieure de la chaîne sympathique latérovertébrale et du plexus hypogastrique.

Le rôle de ces organes

Chez l’homme comme chez la femme, ces glandes sexuelles reproductrices ont un rôle stratégique, dans la mesure où elles sont à l’origine de la production des cellules reproductrices, plus précisément des gamètes mâles que sont les spermatozoïdes via les testicules, et des gamètes femelles que sont les ovocytes via les ovaires. Ces deux gamètes sont des cellules haploïdes. C’est au cours du développement embryonnaire que se distinguent les gonades mâles et femelles chez le genre humain. Elles sécrètent des hormones telles que la testostérone et l’œstrogène dans le sang.

Il existe une forme particulière de gonades. Il s’agit du genre de gonade qui cumule les caractéristiques d’un ovaire et d’un testicule. Elle est connue sous l’appellation d’ovotestis. Vous trouverez ce genre de gonade hermaphrodite surtout chez les gastéropodes. Il peut toutefois arriver, dans des cas exceptionnels, que vous les retrouviez chez les fœtus humains.