Créé dans les années 90, l’Open Source est un concept technologique utilisé dans le développement de nombreux logiciels et solutions informatiques. Qu’est-ce que c’est réellement ? Et comment fonctionne le concept de l’Open Source ? Faisons le point avec cet article.

Définition de l’Open Source

Le terme Open Source ou « code source ouvert » désigne les logiciels qui ont une licence qui respecte les principes établis par l’OSI (Opens Source Initiative). Lorsqu’un logiciel est Open Source, son code source est public et accessible à toute la communauté des utilisateurs. Autrement dit, n’importe qui peut modifier ou réajuster les lignes de code pour une utilisation spécifique.

Cette malléabilité du code permet au logiciel d’évoluer constamment pour répondre aux besoins du moment. Ce qui n’est pas forcément le cas avec un logiciel propriétaire dont les mises à jour reposent uniquement sur le concepteur.

Quels sont les principes de l’Open Source ?

Parce qu’ils sont conçus en accès libre, les logiciels Open Source offrent généralement une garantie de qualité et de sécurité. Le fait que les développeurs du monde entier peuvent travailler sur le code source rend la programmation infaillible. Les bugs et d’autres erreurs sont rapidement corrigés et le logiciel devient de plus en plus sécurisé.

Pour garantir de bonnes performances, une application Open Source doit répondre à trois principes de base :

  • L’accès libre à l’intégralité du code source ;
  • La possibilité de modifier et de redistribuer librement le code source ;
  • La possibilité d’utiliser l’application, quels que soient les motivations et le domaine d’activité.

Ces principes fondamentaux permettent de différencier les applications Open Source des autres types de logiciels. Un logiciel qui ne répond pas à ces exigences ne fonctionne pas en Open Source.

Parmi les logiciels Open Source célèbres, on peut citer Mozilla Firefox, VLC Media Player, Gimp, Krita, Audacity, Blender et LibreOffice.