La perte de l’acuité auditive correspond à la diminution de la capacité à percevoir les sons, peu importe leur intensité. Contrairement aux idées reçues, ce phénomène courant n’atteint pas que les personnes âgées. Les enfants et les adultes peuvent être touchés par cette baisse de l’ouïe. Quelle soit légère, moyenne ou sévère, cela crée rapidement un handicap pour la personne, qui voit sa qualité de vie se dégrader au fur et à mesure. Heureusement, des solutions efficaces existent et permettent une prise en charge complète : les appareils auditifs. On vous explique dans cet article comment ils se choisissent et leurs caractéristiques propres.

Les éléments à considérer avant de choisir un appareil auditif

Le moment est venu de choisir votre appareil auditif. Celui-ci vous sera d’une aide précieuse pour vous accompagner au quotidien et soulager votre déficience auditive. Pour ce faire, il est dans votre intérêt de prendre le temps de faire un point sur votre situation actuelle. En effet, plusieurs critères sont à considérer afin de trouver l’appareil auditif qui répondra le mieux à vos attentes. Votre audioprothésiste, ce professionnel de la correction auditive, pourra vous aiguiller. Il établira avec vous un bilan précis de votre audition et pourra vous orienter au mieux quant au choix de l’appareil auditif. Vous comprendrez assez vite que selon votre degré de surdité, tous les appareils auditifs ne se valent pas.

Trouver le dispositif adapté à vos besoins et à vos attentes

Dans un premier temps, vous devez déjà être certain du type de perte auditive qui touche vos oreilles. Est-ce à un stade léger, moyen, sévère, profond ? Vous ne devez pas non plus ignorer votre degré de perte d’audition, qui se mesure en dB, afin de connaître la possibilité d’amplification de l’appareil. Le but est de porter un appareillage qui vous gêne le moins possible dans votre vie de tous les jours. Soyez à l’aise ! Un contour d’oreille de la marque Phonak pourrait vous convenir si vous tenez à avoir un appareil discret et ergonomique par exemple. Les marques de prothèses auditives font tout pour développer des modèles pratiques et performants. Il existe en effet désormais des modèles intra-auriculaires invisibles pour bénéficier d’un dispositif en totale discrétion.
Bien évidemment, selon les fonctionnalités que vous souhaiterez avoir sur votre appareil, le prix pourra varier. N’hésitez pas à voir cela avec votre mutuelle pour obtenir un éventuel remboursement.

Choisir son appareil auditif : quelle prothèse auditive choisir ?

Choisir son appareil auditif : quelle prothèse auditive choisir ?

Les appareils auditifs invisibles

Les appareils auditifs invisibles, appelés aussi appareils intra-auriculaires, ont la particularité de se faire très discrets. Leur petit format permet de les insérer à l’intérieur de l’oreille et de ne pas attirer l’attention. Ce genre d’appareil auditif plaît beaucoup aux personnes qui vont se voir équiper d’un appareillage pour la première fois et qui n’ont pas l’habitude d’en porter. L’appareil doit parfaitement s’adapter au conduit auditif de son utilisateur, ainsi, l’audioprothésiste doit effectuer une prise d’empreinte de l’oreille à équiper. Cette fabrication sur mesure de la coque de l’appareil auditif assure au porteur un confort certain pour la vie de tous les jours. Son utilisateur l’installe dans son conduit auditif et ne prend pas le risque de le raccrocher à ses cheveux ou à ses vêtements par exemple.

S’il s’agit d’un intra-auriculaire profond (IIC), l’appareil se place encore davantage au fond de l’oreille. De façon générale, la prothèse auditive intra-auriculaire est recommandée aux personnes qui souffrent d’une perte auditive légère à moyenne, car sa capacité d’amplification demeure assez limitée.
Elle peut cependant être plus fragile que d’autres types d’appareillages et nécessite un entretien minutieux. Sa petite taille peut plaire pour sa grande discrétion, mais également déplaire à certaines personnes, qui la trouvent difficilement manipulable.

Les micro-contours d’oreille à écouteur déporté (RIC)

Le micro-contour d’oreille est sûrement l’un des appareils auditifs les plus plébiscités par les porteurs d’appareillage. Il sait se faire discret, tout en ne lésinant pas sur sa performance technologique. Il s’agit d’une fine prothèse auditive, très légère, qui a la particularité de se placer derrière l’oreille, sa pose est donc extérieure. Cependant, les écouteurs, qui contiennent le microphone, se logent dans le conduit auditif, c’est-à-dire le creux de l’oreille.

Les professionnels recommandent les micro-contours d’oreilles à écouteur déporté aux personnes victimes de surdité légère à sévère. Ils conviennent ainsi à un bon nombre de cas de perte d’audition. Cet équipement auditif est très facile à manipuler et garantit un confort absolu. Son utilisateur en oublierait presque sa présence dans son oreille, tant il se fait discret et tant il reproduit fidèlement les sons.

appareils auditifs

Si vous hésitez encore concernant le type d’appareillage qui pourrait vous convenir, sachez que les micro-contours d’oreille semblent être l’alternative parfaite entre les intra-auriculaires et les contours d’oreille. Ils sont souvent à la pointe de la technologie et sont souvent dotés d’un nombre important de canaux, ce qui permet à leurs utilisateurs de contrôler à leur guise le volume qui entre dans leurs oreilles. Le son perçu est propre et clair, il y a même des micro-contours qui parviennent à réduire les bruits parasites extérieurs ou qui ont un système anti-larsen.
En somme, l’appareil auditif RIC offre une écoute confortable tout en étant facile d’utilisation.

Les contours d’oreille BTE

Il s’agit là de la troisième catégorie d’appareillages, les plus connus. Le contour d’oreille BTE doit sa réputation à sa capacité à traverser les années, le tout sans perdre en efficacité. Certes, il ne fait pas partie de la dernière génération d’appareils auditifs discrets et légers. C’est même à cela qu’on le reconnaît, car il est assez volumineux. Il ne sera donc pas adapté pour les personnes qui recherchent avant tout un appareil auditif à peine perceptible.
Sa pose est simple : il se place derrière le pavillon de l’oreille du malentendant. Cependant, sa taille fait également sa force. Il est facilement manipulable et son utilisateur ne perd pas forcément du temps à bien le positionner comme il faut.

Contrairement aux autres, le contour d’oreille BTE regroupe tous ses composants électroniques dans le boîtier. C’est ce boîtier qui est chargé de transmettre le son vers le conduit auditif, via un petit tube qui est relié à un écouteur.
Le contour d’oreille BTE s’adapte à toutes les tailles de conduit auditif et par extension, à tous les stades de perte d’audition, allant de la plus simple à la plus profonde. Il est d’ailleurs particulièrement recommandé aux personnes victimes d’une perte auditive importante (jusqu’à 80 dB).