Dans le domaine de la musculation, la prise de masse est devenue un véritable débat. Faut-il en passer par là ou non ? Si auparavant on considérait cette pratique comme indispensable pour prendre du muscle, aujourd’hui, certains estiment qu’il n’est pas obligatoire. Qui a tort ? Qui a raison ? Qu’est-ce qu’une prise de masse ?

Pourquoi prendre de la masse musculaire ?

En général, le but de la musculation est de sculpter le corps du pratiquant. Dans sa forme la plus poussée, la musculation est apparentée au culturisme ou bodybuilding. Pour avoir des formes parfaites, il faut de l’entraînement, mais aussi une certaine qualité de vie, spécialement au niveau de l’alimentation. Et à ce sujet, les adeptes de la discipline n’arrivent pas à tomber d’accord sur un point : la prise de masse.

La prise de masse est la pratique qui consiste, comme son nom l’indique, à prendre du poids que l’on pourra par la suite transformer en muscle. Il va sans dire que la prise de masse est un passage quasi obligatoire pour des résultats assurés. Vous devrez ainsi ingérer de bonnes calories, plus que votre corps a besoin, pour gagner de la masse. Néanmoins, il est à préciser qu’il ne s’agira pas de se suralimenter en mal bouffe en tout genre. Il est impératif que le gras que vous introduirez dans votre corps puisse apporter les éléments nécessaires pour la formation de masse, puis de muscles. Le processus peut s’avérer assez long, mais efficace.

Faut-il obligatoirement passer par la prise de masse musculaire ?

Pour certains sportifs, la prise de masse est une chose est redoutée. Si elle n’est pas maîtrisée, elle peut avoir des effets indésirables tant sur le point de vue de la santé que de l’esthétique. Il est alors à se demander si la prise de masse est nécessaire, voire obligatoire pour gagner en muscle. Non, elle n’est pas obligatoire. Tout dépendra à vrai dire de l’objectif que vous vous serez fixé, de votre niveau et de votre taux de gras.

Prise de masse : obligatoire ou superflue en musculation ?

Prise de masse : obligatoire ou superflue en musculation ?

Si vous êtes plutôt maigre et que vous souhaitez prendre plus de muscle, la prise de masse est sans conteste indispensable. Si vous êtes ni gras ni maigre, vous aurez le choix. Si vous vous entraînez pour avoir de l’endurance et pour fortifier votre corps, nul besoin de passer par la case prise de masse. Si vous souhaitez sculpter votre corps et avoir un peu plus de volume, une prise de masse s’impose. Enfin, si vous êtes plutôt corpulent, oubliez cette étape et passez plutôt à un régime dégraissant.

Comment procéder à une bonne prise de masse ?

La prise de masse n’est pas une pratique à prendre à la légère. Ne vous y aventurez pas seul. Faites appel à des spécialistes pour vous aider à déterminer le régime qu’il vous faut. Mettez-vous en tête que votre prise de masse dépendra de vos objectifs et de votre masse actuelle. Il faudra alors adapter votre régime en fonction. Le meilleur moment pour commencer à prendre de la masse est lorsque votre taux de gras est relativement bas. Pour une femme, il est préférable d’être au minimum à 15% de graisse corporelle. Pour un homme, entre 8 à 10%. Vous pourrez ainsi obtenir un meilleur ratio muscle / gras. Si vous commencez alors que votre taux de gras est plus élevé, vous risquerez de tomber en surpoids.

Selon votre métabolisme, vous pourrez ingérer facilement ou non les nutriments nécessaires à votre prise de masse. Certaines personnes pourraient rencontrer des difficultés à accumuler du poids malgré leur consommation de nourritures caloriques. D’autres auront par contre besoin de garder un certain équilibre. Dans ce cas, complétez votre alimentation avec quelques protéines en poudre pour aider votre corps à atteindre les objectifs que vous aurez fixés.

Suivre un régime n’est pas facile. Cependant, gardez un certain rythme de vie et d’entraînement. Ne brusquez pas les choses et procédez par étape, car une prise de masse rapide n’est forcément pas bonne et pour votre santé, et pour votre physique. Normalement, prendre un kilo par mois sera l’idéal, particulièrement si vous débutez dans la discipline.

Les bons gestes à adopter

Outre une bonne alimentation et un bon entraînement, d’autres éléments peuvent également contribuer au développement de votre masse musculaire. Comme tout développement, vous devez aider votre hormone de croissance à travailler. Rien de tel que de bonnes heures de sommeil pour y arriver étant donné que cette hormone est plus active au moment du sommeil. Pensez alors à bien vous reposer.

Lors de vos entraînements, il arrive généralement que vous perdiez de l’énergie et des calories. Dans ce cas, il est plus qu’important de les récupérer au plus vite au risque de vous défavoriser et rendre tout effort inutile. La prise de protéines et de glucides s’avère ainsi nécessaire pour garantir l’équilibre recherché.

Sinon, ne forcez pas les choses et adaptez peu à peu votre corps à vos efforts. N’oubliez surtout pas de vous échauffer avant chaque entraînement pour assouplir votre corps et éviter les mêmes gestes à chaque fois. Variez vos mouvements pour que tous vos muscles puissent bouger et s’adapter au changement. Cela vous évitera également les blessures inutiles par manque de mouvement. Enfin, faites attention à ce que vous ayez atteint le poids idéal avant d’entamer la sèche. Cela évitera que vous ayez les muscles déformés.

Quelques astuces pour gagner en masse musculaire

Tonifier ses muscles requiert de la volonté et de l’énergie. Pour gagner en masse musculaire, vous vous devez de suivre un régime sain. Mais qui dit sain ne dit pas forcément bon goût, particulièrement si vous aviez eu l’habitude de « bonnes choses ». Accompagnez vos repas de sauces faciles à concocter tout en restant dans la diète. Cela pourrait être une sauce tomate, des oignons ou tout simplement du persil. Cela facilitera l’ingurgitation. Pensez également à manger liquide. Mixez ensemble plusieurs ingrédients pour donner une boisson énergétique. Le goût ne sera pas forcément au rendez-vous, mais il contribuera grandement à votre développement musculaire. L’idéal serait alors de prendre des aliments très caloriques, mais légers, comme les amandes ou les avocats.