Vous êtes à la cherche d’une blague courte pouvant faire rire vos amis ou votre famille ? Vous êtes au bon endroit. Rappelez-vous que le plus important pour ce type de blague, ce n’est pas la blague en elle-même… mais la façon dont vous allez la raconter. Je vous recommande de lire nos conseils, que vous trouverez en dessous de la liste des blagues courtes mais drôles.

Des blagues courtes mais drôles !

On commence dans le vif du sujet, avec quelques exemples de blagues courtes :

  • Tu connais la blague du lit vertical ? – C’est pas grave c’est une histoire à dormir debout…
  • Quelle est la date de la fête des fumeurs ? – Le 1er juin.
  • Tu connais la blague du diable ? – Dommage elle est d’enfer
  • C’est l’histoire du p’tit dej’, vous la connaissez ? – Non ? Pas de bol…
  • Comment appelle-t-on un chat tout-terrain ? – Un Cat-cat
  • Qu’est-ce qu’un objet vert qui se déplace sous l’eau ? – Un Choux marrin

Quoi de mieux qu’une bonne blague pour partager un peu de bonne humeur avec son entourage ? Le rire est d’ailleurs un excellent moyen d’attirer l’attention et est très efficace pour se faire des amis. Si vous êtes par exemple une nouvelle recrue dans votre société, en arrivant à faire rire vos collègues à travers une blague qui déchire, vous serez très bien accueilli dans votre entreprise et deviendrez rapidement ami avec tout le monde. N’oubliez pas non plus que si vous voulez éviter autant que possible le stress ainsi que les tensions liées au travail, l’une des meilleures solutions est de rire. C’est d’ailleurs bon pour la santé.

Cependant, pour réussir à créer une bonne blague, il faut connaître certaines choses. Bien suivre les conseils mentionnés ci-après est donc nécessaire pour écrire une blague.

Blague courte : Exemple + conseils pour raconter une bonne blague courte

Raconter la blague de la bonne manière

Vous est-il déjà arrivé de raconter une blague qui n’a malheureusement pas eu l’effet hilarant auquel vous vous attendiez ? Et pourtant, reprise et racontée par une autre personne, elle a fait rire sans aucun problème son auditoire. Sachez alors que le secret réside dans la manière de raconter ou de transmettre le message. Plus vous savez comment procéder, plus la blague sera drôle et appréciée. Voici quelques conseils qui vous permettront de réussir.

Essayez d’être le plus expressif possible. En effet, les mouvements et gestes de votre corps ainsi que votre expression faciale compteront beaucoup. Raconter votre plaisanterie de vive voix ne suffit pas, il faut également l’accompagner d’un certain langage corporel. En procédant ainsi, vous serez mieux compris par votre public.

Par ailleurs, il est aussi important de se renseigner sur son auditoire. Autrement dit, de quel type de profil sera-t-il majoritairement composé ? Rappelons que chacun a sa manière de percevoir la blague, d’après sa culture et ses références. Il est fort probable que celle-ci n’aura pas le même effet sur une personne âgée et sur un adolescent. C’est pourquoi il est important de cerner le type de public auquel vous serez confronté, mais aussi le contexte dans lequel vous aurez à la raconter. Par conséquent, vous pourrez déjà envisager l’effet que cela aurait sur le public. Autrement dit, vous pourrez être fixé si la blague risque d’offenser quelqu’un, ou si elle aura au contraire le succès espéré. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est de savoir l’adapter en fonction des situations et du public.

Un choix judicieux de thème

Ici encore, connaître avec précision l’auditoire auquel vous comptez vous adresser prend toute son importance, car de cela dépendra le choix du thème que vous allez aborder. S’agit-il de la famille, des collègues de travail, des amis ou encore d’inconnus ? Une blague pour la famille ne pourra par exemple être destinée à des inconnus, car elle peut ne pas être drôle pour ces derniers. Ainsi, si vous souhaitez impressionner réellement votre public, optez pour un sujet adapté, autrement dit compris et bien reçu par l’auditoire. Vous pouvez par exemple vous inspirer des thèmes d’actualité ou de ceux qui ont créé un buzz dans les réseaux sociaux, ou encore tout simplement utiliser votre propre histoire, celles qui vous ont fait rire pendant de longues heures et que vous n’oublierez jamais. Les partager peut être une très bonne idée. Vous pouvez les modifier un peu si nécessaire pour les rendre encore plus hilarantes.

Une autre astuce consiste à visionner des vidéos de comédiens connus. Attention, il ne s’agit pas de reprendre leurs textes et de les plagier, mais de voir le type de thème qu’ils utilisent et la façon dont ils l’abordent. Il y a aussi les petites bourdes des people qui peuvent vous servir de sources d’inspiration pour créer votre blague. Évitez néanmoins les thèmes qui peuvent créer des polémiques et offenser de nombreuses personnes. Certes, ils peuvent intéresser certains individus, mais vous risquez d’être mal reçus par d’autres. Faites ainsi attention au racisme, à la politique et à la religion. Rester autant que possible dans la neutralité doit être votre mot d’ordre.

Adopter une bonne structure

Une fois que vous avez trouvé votre sujet, il vous faut maintenant passer à la prochaine étape : écrire votre blague. Ici encore, il est essentiel de procéder de la bonne manière. En d’autres termes, votre texte doit avoir une structure bien pensée. Pour cela, les jeux de mots ou calembours sont efficaces et peuvent contribuer à rendre encore plus drôles vos blagues.

En parallèle, il y a également les mots d’esprit et les devinettes qui sont utilisés par de nombreux humoristes et comédiens. Les devinettes sont particulièrement intéressantes dans la mesure où elles font participer l’auditoire. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas la chute dans le texte, car c’est cette partie qui fera surtout rire.

Par ailleurs, la blague doit être assez courte pour ne pas trop faire durer le suspens. Les détails inutiles sont donc à bannir, à moins qu’ils soient eux aussi hilarants. Dans ce cas, on parlera de balises. Pour être plus clair, il s’agit d’autres chutes élaborées à partir de la première. En d’autres termes, elles font suite à la chute principale. En outre, pensez également à des éléments de surprise. Ceux-ci rendront encore plus marrante et intéressante votre blague. Pour cela, vous pouvez miser sur un peu d’exagération et une petite touche d’ironie.

Exercez-vous !

Ça y est ! Vous avez fini d’écrire votre blague. Avant de la présenter pour faire éclater de rire votre public, exercez-vous tout d’abord à la raconter. Cela vous évitera en effet les mauvaises surprises. Si vous-même vous vous trouvez drôle, c’est déjà un bon signe. En revanche, si vous n‘estimez pas que votre humour est assez marrant, revoyez votre texte et retravaillez-le. Puis, entraînez-vous plusieurs fois si cela s’avère nécessaire. Le but est en effet de raconter la blague sans hésitation et le plus naturellement possible. Si vous arrivez à le faire, vous pouvez affronter votre public.

Sachez que si vous faites partie de ces personnes qui sont qualifiées de timides, ceci peut être une méthode efficace pour dépasser votre timidité. D’ailleurs, que vous réussissiez ou non, vous aurez davantage confiance en vous.