L’organisation d’obsèques est un processus éprouvant sur le plan émotionnel. Bien qu’il soit préférable de parler à l’avance de ses volontés concernant sa fin de vie, de nombreuses personnes évitent le sujet ou n’ont pas la chance de l’aborder avant leur départ. À ce moment, les proches sont alors souvent déboussolés. Voici quelques conseils pour vous aider à planifier comme il se doit les obsèques d’un être cher.

Les délais pour organiser des obsèques

L’inhumation ou la crémation doit intervenir en tout état de cause dans les 6 jours après le décès, mais pas dans les 24 heures. La première chose à faire lorsqu’un proche décède est de contacter un médecin pour faire constater le décès et obtenir un certificat de décès. Dans le cas d’un accident ou d’un suicide, il faut appeler le commissariat le plus proche pour établir un procès-verbal. Ensuite, vous devez vous rendre à la mairie pour déclarer le décès.

Lorsque le décès survient au domicile du défunt ou chez un proche, le corps peut y demeurer jusqu’aux obsèques. Mais si la famille le souhaite, elle peut demander que le corps soit transporté dans une chambre funéraire. Ce transfert doit alors intervenir dans les 24 heures après le décès, ou dans les 48 heures si le corps reçoit des soins de conservation appropriés. Pour l’une ou l’autre de ces options, vous pouvez avoir recours à nos services de pompes funèbres. Parce que nous souhaitons vous offrir le meilleur accompagnement durant ces moments douloureux, nous vous garantissons une prestation sur mesure.

Par ailleurs, dans le cas d’un décès en clinique ou à l’hôpital, le corps peut être transféré au domicile du défunt dans les 24 heures. En ce sens, il est exigé d’obtenir l’autorisation du maire du lieu de décès. Si le défunt doit être transporté dans une commune autre que celle dans laquelle il a rendu l’âme, le maire de ladite commune doit aussi délivrer une autorisation.

Par ailleurs, vous devez vous renseigner sur l’existence d’un contrat obsèques souscrit par le défunt. Ce contrat permet de financer les funérailles et leur organisation, selon les options choisies par le signataire de son vivant. Au cas où une personne décédée ne disposerait pas de contrat obsèques, tous les frais sont à la charge de la famille.

Inhumation ou crémation ?

L’inhumation peut se faire dans le cimetière de la commune de décès ou dans une autre commune dans laquelle le défunt a vécu. Si vous optez pour la crémation, vous devez avoir une autorisation délivrée par le maire de la commune de décès ou, si le corps a été transporté, par le maire du lieu de mise en bière. Pour obtenir cette autorisation, un certificat médical attestant le décès est requis. Notre entreprise peut s’occuper de ces démarches pour vous. Cela dit, nous soulignons que le souhait du défunt doit être respecté en ce qui concerne le mode de sépulture, s’il a émis une volonté avant sa mort. Dans le cas contraire, c’est la famille qui décide.

Pompes funèbres de la lumière, un accompagnateur discret

Alors même que vous établissez le programme des obsèques, vous devez déjà penser à l’entreprise de pompes funèbres que vous solliciterez. Aux Pompes funèbres de la lumière, nous nous montrons disponibles et à l’écoute dès la prise de contact ; nous vous fournirons gratuitement un devis complet, tenant compte de toutes les prestations relatives à vos besoins, pour que vous ayez une vision globale de ce que vous coûteront les obsèques.

Exerçant dans le domaine depuis 1978, nous avons pour objectif de vous aider à rendre un hommage digne à votre proche défunt. Que ce soit au niveau des démarches que vous souhaitez nous déléguer ou pour les cérémonies, nous travaillons toujours avec rigueur, dans le respect des dernières volontés du défunt et/ou de vos indications. Nous tâchons d’alléger votre stress lié à l’organisation des obsèques, pour que vous puissiez vivre votre deuil en ayant la paix du cœur.