L’hôtellerie est un secteur qui attire beaucoup d’investisseurs et d’entrepreneurs dans le monde. En France, c’est un secteur très prometteur, au vu du nombre croissant de réservations annuelles. Vous avez envie d’ouvrir un hôtel, mais vous ne savez pas comment faire pour vous lancer ? Vous vous demandez quels diplômes sont nécessaires pour ce type d’établissements ? Nous proposons dans cet article de vous guider dans le processus à suivre.

Les diplômes et formalités nécessaires pour ouvrir un hôtel

Commençons par mettre fin à un mythe : aucun diplôme n’est requis pour ouvrir un hôtel. Toutefois, il existe des études en hôtellerie et tourisme qui vous permettront de maîtriser l’organisation de ces établissements et de mieux gérer son activité.

Par ailleurs, détenir un hôtel implique de nombreuses exigences parce que vous devez accueillir du monde. Bien sûr, les responsabilités du propriétaire d’un petit hôtel ne sont pas les mêmes que celles d’un promoteur d’hôtel de luxe. Mais il y a quand même des formalités communes à respecter :

  • la demande d’autorisation ou de permis de construire si vous devez faire des travaux ;
  • la déclaration de l’ouverture d’un hôtel à la préfecture du lieu d’implantation de l’établissement ;
  • la déclaration sanitaire si besoin ;
  • la création d’une entreprise et son immatriculation au registre du commerce et des sociétés ;
  • le choix d’un statut juridique ;
  • les licences pour la vente de boissons alcoolisées ;
  • la demande de classement tourisme, sur une échelle de 1 à 5 étoiles selon la qualité du confort et des services ;
  • les assurances spécifiques pour les hôtels.

En dehors de ces formalités, bien qu’ouvrir un hôtel ne nécessite pas de diplôme, cela demande d’appliquer des règles particulières en matière de fiscalité, de normes de sécurité et d’accessibilité.