Présence de mousses, d’humidité ou encore de fissures… Autant de raisons de procéder à un ravalement de façade, figurant parmi les plus gros travaux de rénovation d’une maison ou d’un bâtiment. Vous souhaitez redonner une nouvelle vie à votre façade ? Découvrez quand il est nécessaire d’envisager de procéder à son ravalement !

En quoi consiste le ravalement de façade ?

Le ravalement de façade se traduit par la remise en état d’une façade en vue de redonner un aspect neuf à l’habitation. Pour des murs en brique, en crépi ou en enduit, il permet de lutter contre l’effritement et l’apparition des mousses.

Cette opération se fait en plusieurs étapes, débutant par le dégagement de la façade, suivi du nettoyage, de la réparation et de l’application d’un produit anti-mousse, puis de la finition. Notons que la première étape consiste à la protection de la menuiserie, des éclairages et de la décoration extérieure.

Quant à la réparation, elle consiste à reboucher les trous et les fissures. Le ravalement de façade est une occasion pour procéder à l’isolation de la maison ou du bâtiment en vue d’optimiser sa performance énergétique et de réduire les déperditions de chaleur.

Même si les travaux peuvent être lourds et coûteux, ils sont très importants. Pour un ravalement d’immeubles à Paris, le recours à un professionnel garantit une intervention de qualité et conforme aux normes.

Quand, comment et pourquoi faire ravaler sa façade ?

Pourquoi faut-il ravaler une façade ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la nécessité de ravaler une façade. Sachez tout d’abord que le ravalement de façade est obligatoire. C’est notamment le cas à Paris et dans plusieurs communes de France.

En raison de la forte pollution liée principalement aux activités de transport, les façades des maisons et des immeubles se salissent rapidement. C’est une des raisons pour lesquelles leur entretien est incontournable et doit être réalisé tous les 10 ans, afin de redonner un coup de jeune aux murs extérieurs.

Les travaux doivent être effectués dans un délai de 1 an et confiés à une entreprise de ravalement à Paris ou dans une autre ville. En cas de manquement à cette obligation, le propriétaire peut recevoir une injonction pour réaliser le ravalement et payer des amendes pouvant s’élever à 3 750 euros.

À noter qu’à vos frais, la mairie peut se charger du ravalement à votre place. Il est à noter que le coût du ravalement d’immeuble à Paris peut grimper en fonction de l’ampleur des travaux à réaliser.

Sachez cependant que dans d’autres départements, la législation n’impose pas une périodicité précise pour le ravalement de façade. Les propriétaires sont toutefois tenus de garder les façades de leur maison ou de leur bâtiment propres, saines et en parfait état.

Le ravalement de copropriété à Paris est aussi conseillé pour des raisons esthétiques. Il permet de redonner une nouvelle vie à votre façade, d’améliorer et de valoriser l’aspect extérieur de votre maison. Il constitue en outre un excellent moyen pour augmenter la valeur de votre bien si vous prévoyez de le mettre en vente.

Ravaler une façade permet par ailleurs de renforcer la construction en vue de garantir sa durabilité. Notons que ce type de travaux doit être réalisé régulièrement afin d’empêcher la formation de fissures ou de failles et le développement des salissures comme les mousses, les champignons et les algues qui peuvent non seulement compromettre l’esthétique de votre maison, mais aussi endommager sa structure.

Pour un ravalement de maison ou d’immeuble à Paris ou dans une toute autre ville du pays, il est préférable de réaliser les travaux au début du printemps ou à la fin de l’été, périodes durant lesquelles les pluies et le vent sont faibles, et le temps est favorable au séchage rapide de la façade.

Quand, comment et pourquoi faire ravaler sa façade ?

Quand faut-il envisager un ravalement de façade ?

Outre leur fonction de porteur ou de soutien de tout le bâtiment, sachez que les façades protègent également contre les intempéries et la pollution. Au fil du temps, elles tendent à se dégrader et doivent être rénovées en vue de préserver leur état et éviter l’apparition de fissures liées notamment aux infiltrations des eaux pluviales.

Pour savoir s’il est nécessaire de procéder à des travaux de ravalement, il est important d’établir un diagnostic de l’état général de votre façade, permettant de vérifier un certain nombre de points.

Pensez à contrôler l’aspect de l’enduit, s’il est toujours en bon état ou s’il est abîmé. Il faudra vérifier si l’enduit se décroche par endroit ou s’il y a des fissures ou des lézardes.

Pensez également à contrôler l’étanchéité des murs, en vérifiant notamment la présence de taches d’eau au niveau des façades et des murs intérieurs, ou encore d’odeurs de moisi ou de champignons.

Sachez cependant qu’il est toujours mieux de faire appel à un professionnel pour procéder au diagnostic de l’état de vos façades. Celui-ci dispose de tous les outils et des compétences nécessaires pour effectuer cette tâche et déterminer si un ravalement est nécessaire. Notons que l’état général des façades définit l’importance des travaux à réaliser et l’urgence de l’opération.

Sachez en outre que la présence de salissures sur les façades sous forme de taches ne signifie pas forcément la nécessité d’un ravalement. L’utilisation d’un nettoyeur haute pression peut permettre d’enlever les salissures.

Quels sont les différents procédés de ravalement de façade ?

Il existe différents procédés de ravalement de façades. Généralement, l’intervention consiste à réparer, refaire, rénover ou même protéger votre façade, comme susmentionné. Chaque méthode est fonction du type de support.

On peut citer notamment le ponçage qui est adapté au béton, au marbre, au bois et aux pierres dures. Cette technique consiste à nettoyer par voie sèche la façade. Il y a aussi le gommage qui s’applique sur le béton, la brique, le bois et la pierre. Cette technique se fait par projection.

Le nettoyage haute pression, quant à lui, est idéal pour réaliser un bon décrassage. Il consiste à projeter de l’eau sur la façade en vue d’éliminer toutes les salissures en suspens. Cette technique convient aux façades en briques, en pierre, en béton et en bois. D’autres techniques peuvent aussi être utilisées comme le sablage, le peeling, la nébulisation, etc.