La qualité de la literie et celle du sommeil sont étroitement liées. Une literie de mauvaise qualité favorise en effet les réveils nocturnes et entraîne les sensations de fatigue au réveil. Elle peut également se trouver à l’origine de douleurs dorsales qui peuvent s’aggraver avec le temps, si vous utilisez la même literie.

Afin de réduire ces sensations d’inconfort, il s’avère donc important de bien choisir sa literie. Le matelas autant que le sommier ou les oreillers méritent une attention particulière. Plusieurs éléments sont donc à prendre en considération.

Choisir son matelas : attention à l’accueil et au soutien !

Le confort et la qualité d’un matelas dépendent de deux éléments : l’accueil et le soutien. L’accueil est la première sensation que vous avez lorsque vous vous allongez sur votre lit. Cette sensation varie en fonction de la matière de garnissage. : plus celle-ci est épaisse, plus votre matelas sera moelleux.

Le soutien correspond, pour sa part, au niveau de fermeté du matelas. Celle-ci doit être choisie en fonction de votre morphologie. Les personnes à forte corpulence doivent orienter leur choix vers des matelas plus fermes. Pour les personnes plus légères, un confort mi ferme conviendra.

Le soutien est surtout essentiel pour le maintien de la colonne vertébrale. Trop dur, le matelas peut entraîner des pressions au niveau du bassin et des épaules. S’il est trop mou, il vous sera difficile de changer de position durant votre sommeil. Préférez donc un matelas avec un accueil moelleux et un soutien suffisamment ferme pour avoir un sommeil de qualité.

Trouver le bon sommier pour son matelas

Le changement de matelas implique également le remplacement du sommier. En effet, utiliser un vieux sommier avec un matelas neuf peut réduire la durée de vie de celui-ci. D’ailleurs, lors de l’achat, dans un magasin spécialisé, vous devez vous attarder sur les caractéristiques d’un ensemble matelas et sommier, qui déterminent leur qualité et la durée de vie de votre literie. Ainsi, qu’il s’agisse d’ensembles literie, matelas, sommiers tapissiers, électriques, démontables ou coffres, vous trouverez certainement votre bonheur !

choisir sa literie

Trouver le bon sommier pour son matelas

Le sommier, comme le matelas, doit être choisi avec soin. En effet, il est utilisé comme amortisseur, et supporte le tiers des charges générées lorsque vous êtes sur le lit. Il faut donc qu’il soit ferme et plat afin de maintenir correctement votre matelas.

En plus d’être un support, le sommier augmente également la durée de vie du matelas et permet son aération naturelle. D’où l’intérêt de bien le choisir.

Quelles dimensions pour sa literie ?

Pour les personnes seules, un lit une place, avec une dimension de 90 x 190 cm ou 90 x 200 cm, sera convenable. Pour un couple, il faut naturellement se tourner vers un modèle ayant une dimension de 160 x 200 cm ou 180 x 200 cm, qui peut vous offrir un meilleur confort.

Au niveau de la longueur, le principe est de choisir un modèle avec 15 ou 20 cm de plus que votre taille. Il vous évite les pieds qui dépassent pendant que vous dormez. Aussi, pour les personnes mesurant 175 cm et plus, il faut directement opter pour un modèle avec 200 cm de longueur.

Sensibilité au chaud ou au froid : quel matelas choisir ?

Afin de garantir le confort et un sommeil de qualité, le matelas doit être choisi en fonction de votre état naturel.

Ainsi, pour les personnes sensibles au chaud, il faut privilégier les matelas faits en matière thermorégulante ou en matières naturelles, telles que le coton, la soie ou le lin. Il faut également opter pour des matelas en ressorts, qui offrent une bonne aération et permettent une meilleure circulation de l’air. Évitez en revanche les matelas synthétiques, qui ne sont pas efficaces pour absorber l’humidité.

Si vous êtes plutôt sensibles au froid, optez pour un matelas avec un garnissage en laine, qui peut vous tenir au chaud. La mousse à mémoire de forme est aussi recommandée, puisqu’elle peut maintenir la chaleur.

bien choisir sa literie

Quand faut-il remplacer sa literie ?

En principe, le matelas et le sommier doivent être remplacés tous les dix ans. En effet, au fil des utilisations, la literie va nécessairement s’user, et le confort diminue. La renouveler vous permet ainsi de retrouver un confort optimal, d’améliorer la qualité du sommeil et de réduire les risques sur la santé.

De plus, remplacer sa literie est nécessaire pour l’hygiène. Les études montrent qu’une personne qui dort seule perd en moyenne 40 cl d’eau par nuit. Pour un couple, le chiffre est de 300 litres d’eau par an.

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’attendre 10 ans pour renouveler la literie. Dès que vous ressentez un creux au niveau du matelas, ou sentez les ressorts en vous allongeant, pensez à remplacer directement le matelas, et le sommier. Les troubles de sommeil ou les douleurs dorsales peuvent aussi constituer un signe d’usage de la literie. N’hésitez donc pas à vous rendre en magasin pour trouver les modèles qui vous conviennent.

Si vous manquez de temps, il existe également des plateformes en ligne spécialisées dans la literie. Les informations sur chaque équipement vous sont données clairement sur le site afin de vous aider à choisir.

Combien coûte une bonne literie ?

Le prix d’un matelas ou d’un sommier varie en fonction de la technologie utilisée. Au niveau du matelas, les modèles polyéther sont, par exemple, moins onéreux, tandis que le matelas à mémoire de forme nécessite un certain budget.

En moyenne, il faut donc compter 650 euros. Concernant le sommier, le prix moyen est de 500 euros, mais il peut augmenter en fonction du modèle.

Évitez toutefois de vous laisser séduire par les promotions alléchantes. Il est recommandé de faire les achats uniquement auprès de distributeurs spécialisés, pouvant garantir la qualité de leurs produits.

L’entretien de la literie : quelques bons gestes à adopter !

Un entretien régulier et approprié prolongera la durée de vie de votre literie. Cela vous assure également une meilleure hygiène, et réduit les risques d’allergie. Quelles sont donc les bonnes pratiques à respecter ?

Il faut, en premier lieu, aérer la chambre afin de limiter l’humidité, qui favorise le développement des acariens et des moisissures. Pensez également à ventiler le matelas, au moins une fois tous les jours, et changez les draps, une fois par semaine, ou au moins toutes les deux semaines.

Afin de limiter le développement des allergènes et des moisissures, il est aussi conseillé de passer l’aspirateur, directement sur le matelas, régulièrement. Faites la même chose sur le sommier pour vous débarrasser de la poussière qui s’y accumule. Pour les oreillers, un nettoyage tous les six mois est nécessaire afin de maintenir une bonne hygiène.