L’arrivée d’internet fut sans doute le changement le plus important dans le monde des affaires depuis la révolution industrielle. Les entreprises doivent s’adapter à la digitalisation, aux nouveaux codes du numérique, et de nouvelles opportunités apparaissent. Le coaching en ligne fait partie de ces dernières.

Coach en ligne : une activité faite pour tout le monde ?

Internet est un monde qui bouge vite, très vite, et voit des opportunités de carrière fleurir. Devenir coach en ligne fait partie des rares opportunités de carrière, surtout en France, qui ne nécessitent pas forcément de diplôme.

En effet, un coach est par définition une personne spécialiste d’un domaine, et qui transmet ses connaissances à une personne faisant appel à lui. Or, les métiers du numérique sont en expansion permanente, et de nouveaux domaines apparaissent continuellement.

Alors si vous êtes convaincant et pertinent sur un sujet, faire du conseil en ligne peut être un métier adapté à vos compétences. Bien sûr, avoir un diplôme représente toujours une plus-value. Mais aujourd’hui, il existe une multitude de moyens pour démontrer vos compétences à des clients en ligne.

En ce qui concerne les domaines, ils sont multiples et diversifiés. Ces dernières années, on a pu voir émerger sur internet des coachs de vie, des coachs personnels ou bien-sûr professionnels.

Les avantages à devenir coach en ligne

Le premier avantage est que les barrières temporelles et géographiques ont en partie disparu avec l’arrivée d’internet. Avant, lorsque vous lanciez une activité, il était extrêmement difficile de toucher une audience large. Elle se limitait aux clients se trouvant proches de vous géographiquement.

Aujourd’hui, en tant que coach en ligne, avoir des clients dans la France entière, voire dans le monde entier si vous êtes bilingue, est quelque chose d’envisageable. Votre site internet ou votre blog est également ouvert 24h/24, tous les jours de la semaine, ce qui permet de toucher plus de monde.

L’autre intérêt est que les clients ne manquent pas. Car du petit artisan à la grande entreprise, tous les professionnels sont sur internet aujourd’hui. Mais ils le sont plus ou moins bien, et c’est là que vous intervenez.

En faisant preuve de charisme, de persuasion, et en ayant les bonnes idées et connaissances, le métier de coach en ligne vous permet de vous constituer relativement vite un portefeuille de clients. C’est vraiment la clef pour réussir en tant que coach sur internet.

Devenir coach en ligne, comment s'y prendre ? Conseils & Astuces

Devenir coach en ligne, comment s’y prendre ? Conseils & Astuces

Les choses à savoir avant de se lancer en tant que coach en ligne

Devenir coach semble donc très attirant, mais il ne faut pas non plus se bercer d’illusions. Car si internet ouvre des portes jusque-là fermées pour la plupart des gens, il a pour inconvénient d’être un milieu extrêmement concurrentiel. Pensez bien que si vous pouvez toucher une audience large maintenant, d’autres le peuvent aussi.

Si votre business consiste par exemple à former des professionnels en communication, en rédaction web, en marketing, en logistique, ou dans n’importe quel autre domaine, il va falloir le prouver. C’est seulement en montrant aux gens que vous êtes réellement capable de les aider que vous pourrez réussir en tant que coach.

Créer une communauté avec un fort taux d’engagement est essentiel. C’est à la fois un moyen de croître et de voir concrètement que ce que l’on propose est intéressant pour les clients. Surtout que contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bouche-à-oreille est loin d’être mort sur internet.

Avec les systèmes d’avis en ligne et les algorithmes, il a légèrement changé de forme, mais il reste primordial. D’autant plus que dans le domaine du coaching croît quotidiennement. Il vous faudra donc fédérer une communauté qui vous défend, et fait une partie de votre communication, car vous aurez satisfait vos premiers clients.

Sur internet, les réputations se font et se défont vite. Les personnes que vous avez coachées doivent donc devenir vos premiers ambassadeurs afin d’élargir votre clientèle. En ligne, il faut apporter à vos clients une plus-value que ces derniers auront envie de vous recommander, c’est ainsi que les choses marchent.

Les outils à maîtriser pour être un bon coach en ligne

Tout d’abord, vous devez bien sûr maîtriser les outils du web. C’est en partie pour cela que les coachs en ligne sont souvent des personnes jeunes.

Le blog, l’outil de travail principal du coach en ligne

Un bon site internet avec de bonnes pages web est l’équivalent d’une belle enseigne avec des rayons remplis. Sur le web, il est aujourd’hui impossible de faire l’impasse sur le design, l’ergonomie et l’accessibilité d’un site. Votre blog ou votre site vitrine ne devra donc pas être conçu à la va-vite, mais réalisé dans les règles de l’art et inspirer confiance à vos prospects. Les gens doivent voir en quelques clics ce que vous pouvez leur apporter, et voir par la même occasion le sérieux de votre offre. Encore plus si vous faites du conseil en image ou en communication par exemple.

Comprendre les moteurs de recherche et s’y adapter

Le fonctionnement des moteurs de recherche est également devenu essentiel. Vous devez avoir une bonne visibilité pour que les gens voient ce que vous proposez. Il est alors par exemple intéressant de regarder du côté du SEO et des outils fournis par Google comme Google Analytics, pour voir comment se positionne votre site web.

Savoir promouvoir son business en ligne

Enfin, même si votre activité consiste à apporter des conseils en épanouissement personnel ou en relation amoureuse, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur les notions de base de marketing web et de vente.

Peu importe la qualité de ce que vous proposez, si vous n’arrivez pas à intéresser les gens au premier abord, votre business ne fonctionnera pas. Le mieux est donc d’apprendre un minimum les techniques de vente sur internet, en plus d’être un excellent coach.

Se former au métier de coach, pour être plus pro

Pour proposer des formations intéressantes, il faut aussi se former. De bonnes bases en webmarketing vous permettront ainsi d’augmenter votre taux de conversion. Le taux de conversion mesure le rapport entre les individus qui sont devenus vos clients et ceux ayant vu les services que vous proposez.

Analyser la concurrence

Enfin, étudier la concurrence est un bon moyen de voir ce qui est efficace, ce qui a intéressé les clients, etc. En revanche, ne plagiez jamais. L’idée, et nous pensons qu’il est bon de finir là-dessus, est toujours de proposer une plus-value, quelque chose de mieux ou de novateur par rapport à la concurrence. Ce qui va à l’encontre même du plagiat.