La serrure à fouillot est l’un des trois types de serrures disponibles sur le marché. On dit qu’une serrure est à fouillot lorsqu’elle s’actionne par le biais d’une poignée. Voulez-vous en savoir plus sur le fonctionnement de cette serrure ? Cet article vous présente quelques-unes de ses caractéristiques.

La serrure à fouillot : fonctionnement

La serrure à fouillot est l’une des serrures les plus utilisées. On la retrouve sur les portes d’entrée comme sur les portes secondaires. Elle est dotée d’un boîtier qui contient un axe. Ce dernier passe par un trou (le fouillot), généralement de forme carrée, qui sert à relier les deux poignées de la porte. La dimension du fouillot varie selon le modèle de serrure.

Ce système de verrouillage peut être utilisé selon les besoins pour une serrure à encastrer, une serrure en applique ou une serrure carénée. La serrure à fouillot peut également être munie d’un cylindre. Si c’est le cas, le cylindre est installé sous la poignée de la porte. Cette dernière est aussi équipée de deux pênes. L’un s’active au moyen de la poignée et l’autre par le biais d’une clé. La serrure à fouillot peut être sécurisée avec une clé. Avec ses caractéristiques, elle présente de nombreux avantages. C’est avant tout un dispositif très pratique proposant un excellent confort d’utilisation.

Utilisable sur les portes verrouillables et les portes non verrouillables, la serrure à fouillot possède d’autres atouts :

  • Elle est économique (accessible à partir de 10 €) ;
  • Elle est très esthétique (disponibilité de différentes palettes de couleurs et styles) ;
  • Elle est très facile à installer…

Certains modèles sont également homologués A2P. Ils sont fiables et résistent très bien aux tentatives d’effraction.

Que retenir ? Une serrure qui s’actionne au moyen d’une poignée est de la famille des serrures à fouillot. Elles sont économiques, fiables et faciles à installer.