Beauté

Peaux sensibles : ce n’est pas une fatalité !

— 9 minutes de lecture

La peau sensible résulte généralement d’une prédisposition génétique qui détermine sa pigmentation et sa sensibilité. Elle peut aussi s’expliquer par des pathologies comme l’eczéma qui ont des effets négatifs considérables. Cependant, d’autres facteurs externes tels que la pollution, les variations climatiques ou l’alimentation peuvent favoriser la sensibilité de la peau. La barrière cutanée étant altérée, un rien peut l’agresser, car sa perméabilité augmente avec le temps. La bonne nouvelle est qu’il est possible d’agir sur tous ces facteurs pour améliorer la santé de sa peau. Découvrez les bons gestes à adopter pour prendre soin d’une peau sensible.

Comment reconnaître une peau sensible ?

Contrairement aux idées reçues, l’expression « peau sensible » ne désigne pas un seul type de peau. La sensibilité de la peau est plutôt une caractéristique qui peut toucher les peaux grasses, mixtes ou sèches. Il ne faut également pas la confondre avec une peau allergique qui réagit de manière extrêmement forte, quel que soit le degré d’exposition. L’irritation d’une peau sensible augmente avec la fréquence et la quantité de molécules auxquelles elle est exposée.

Les peaux réactives peuvent être perçues comme des passoires qui laissent pénétrer toutes les molécules normalement éloignées par une barrière cutanée intacte. L’inconfort cutané causé par l’hyper-réactivité et la diminution du seuil de tolérance demeurent leur point commun. Sans qu’il y ait de symptômes visibles, une peau sensible tire, démange, rougit, picote ou chauffe. Ces sensations souvent permanentes s’aggravent avec :

  • Le stress,
  • L’eau calcaire,
  • Le cycle menstruel,
  • Les émotions fortes,
  • Les substances chimiques,
  • Les gommages trop fréquents,
  • Les frottements de vêtements,
  • L’utilisation de produits cosmétiques non adaptés à son type de peau.

Il est alors nécessaire de lui apporter une attention particulière et veiller à ne pas la traumatiser davantage en misant sur des soins adaptés.

peau sensible

Utilisez des cosmétiques à la vitamine C

Également appelée acide ascorbique, la vitamine C est un actif énergisant idéal pour être en pleine forme. La peau aussi en a besoin pour être rayonnante. Cette vitamine est très appréciée en cosmétologie en raison de ses effets stimulateurs, régénérants et protecteurs. Comme un bouclier, elle protège l’intégrité des cellules et lutte contre les radicaux libres. Elle prévient également la rigidification des fibres de collagène qui donnent à la peau un aspect poreux.

La vitamine C lutte contre l’inflammation et l’apparition de rides grâce à sa haute concentration en antioxydants. Elle favorise également la densité des papilles dermiques et la cicatrisation rapide de l’épiderme. Son action éclaircissante permet de diminuer l’oxydation de la mélanine pour éliminer les taches brunes. Nourrie et oxygénée comme il se doit, la peau présente une jeunesse presque miraculeuse. Elle apparaît en effet plus souple, plus éclatante et resplendissante sur la durée.

De plus, une peau sensible a des besoins en eau plus élevée que la normale. Il faut l’hydrater en forçant la dose pour booster la restauration de la barrière hydrolipidique. Cela est encore plus important si vous souffrez de couperose. Les rougeurs augmentent la température de la peau et réduisent drastiquement la quantité d’eau dans la peau. Un produit contenant de la vitamine C vous aidera à effectuer une hydratation régulière tout au long de la journée.

Spécialement pour les peaux sensibles, il est recommandé de choisir un sérum concentré en acide ascorbique. Celui-ci doit associer les vertus de la vitamine C à des propriétés hydratantes pour accélérer la réparation de la barrière cutanée. Nous vous conseillons de choisir le sérum riche en vitamine C, en acide salicylique, en minéraux et en oligo-éléments. Un sérum qui, selon le site laroche-posay.fr, peut stimuler le renouvellement cellulaire, révéler l’éclat des peaux sensibles et les apaiser.

Ce type de sérum est en effet un produit tout-en-un qui vous évitera de vous encombrer de produits cosmétiques. Les propriétés de la vitamine C sont combinées à l’action nettoyante de l’acide salicylique et aux vertus apaisantes des oligo-éléments pour transformer votre peau. Vous pouvez le mélanger avec votre crème et l’appliquer matin et soir. Celles qui préfèrent les masques peuvent les enrichir avec quelques gouttes de sérum. Toutefois, vous devez dire non aux masques abrasifs et privilégier les émulsions douces.

Notez que tous les produits à choisir doivent obéir à une composition naturelle voire bio, sans parfum, sans conservateurs, sans allergènes et produits nocifs. On privilégie les compositions légères pour permettre à la peau de respirer afin de limiter les risques de réaction. Choisissez strictement des produits conçus pour les peaux sensibles.

avoir une belle peau

Le maquillage et le démaquillage

Certaines personnes décident de ne pas se maquiller, car elles craignent d’agresser leur peau avec le maquillage. Il n’est en effet pas rare de constater des démangeaisons le long de la mâchoire et des picotements sur les joues après l’étape du maquillage. Cependant, une peau sensible peut tout à fait être maquillée. Une bonne mise en beauté peut d’ailleurs vous aider à camoufler les rougeurs. Pour que le maquillage ne soit pas responsable de réactions, vous devez choisir des produits extrêmement doux. Tous les éléments de votre routine doivent être :

  • Hypoallergéniques,
  • Non comédogènes,
  • Hydratants,
  • Formulés pour une tolérance idéale de l’épiderme.

Par ailleurs, le vernis peut également être responsable de réactions comme les gonflements et les rougeurs, surtout lorsque vous touchez fréquemment votre visage. Cela est causé par le formaldéhyde, une molécule présente dans la plupart des vernis à ongles. Il vous suffira de choisir un vernis dépourvu de cette substance très allergisante pour ne prendre aucun risque.

Pour une peau sensible, le démaquillage est une étape à réaliser avec un brumisateur d’eau thermale, ou une eau micellaire sans rinçage et non l’eau du robinet. Vous devrez garder cette habitude pendant un minimum d’un mois, le temps que l’épiderme se régénère. Si vous n’avez pas le budget nécessaire, une eau minérale de qualité conviendra également. En raison de la fragilité de votre peau, un savon sans savon est ce qu’il y a de mieux. En d’autres termes, prenez soin de votre corps et de votre visage avec un pain dermatologique qui convient à la toilette des enfants.

Réduisez le nombre de produits utilisés

Les personnes ayant une peau sensible ont tendance à multiplier les soins pour augmenter la résistance de leur barrière cutanée. Pourtant, cela fragilise davantage la peau qui doit s’adapter à plusieurs ingrédients à la fois alors qu’elle manquait déjà de résistance. Il est recommandé d’utiliser deux soins au maximum, dont l’un pour l’hydratation et l’autre pour le nettoyage. De plus, il ne faut pas mélanger les mêmes types de produits. Lorsque vous commencez un flacon qui vous convient, terminez-le avant de choisir un autre produit.

Adaptez les soins à la saison

En cas d’épiderme sensible, changer de crème selon la saison est une nécessité. Les besoins de la peau diffèrent en effet selon les saisons. Au printemps et en automne, choisissez des soins qui peuvent purifier, détoxifier et préparer la peau à la saison suivante. En hiver et en été, où la peau est mise à rude épreuve, il faut opter pour des produits à vertus apaisantes et nourrissantes.

Quelle alimentation pour une peau sensible ?

L’alimentation a une grande influence sur la peau. C’est d’ailleurs pour cela que les personnes les plus sensibles se privent parfois de vin pour ne pas avoir un teint rougeaud. Nous vous conseillons de surveiller vos plats, limitez par exemple les repas épicés. Ne vous privez pas d’acides gras essentiels tels que les omégas-3 et omégas-9. Ils sont indispensables pour limiter la déshydratation. Vous les trouverez dans les aliments tels que :

  • La graisse d’oie,
  • Les œufs,
  • L’avocat,
  • Le maquereau,
  • Le saumon,
  • Les olives,
  • Les noisettes,
  • Les oléagineux.

Vous pouvez notamment cuisiner avec un peu d’huile de colza ou de noix pour la cuisson de vos plats.

Peau sensible : ce qu’il faut éviter

Bien qu’ils semblent anodins, les gestes effectués lors de l’application des soins sur les peaux réactives peuvent avoir un effet sensibilisant. On évite alors d’appliquer ou de retirer un produit en frottant. Le mieux est de procéder par effleurages circulaires avec un coton imbibé d’eau thermale pour apaiser la peau. Après l’application d’un produit à base de vitamine C, il faut absolument éviter l’utilisation d’un savon alcalin au risque d’annuler l’action de l’acide ascorbique. Par ailleurs, il est préférable d’appliquer vos soins le soir pour profiter de la régénération cellulaire pour maximiser les effets des produits.

Si vous aviez l’habitude de passer du temps en institut pour des traitements tels que le peeling, il serait judicieux de les stopper pendant un moment. Ces traitements peuvent être irritants. En dehors de cela, l’association de plusieurs types de crèmes solaires à répétition n’est pas recommandée. De même, choisir une crème de jour avec une protection solaire intégré peut s’avérer plus nocif que bénéfique. Elles intègrent en effet des poudres astringentes qui épaississent le produit et le rendent plus irritant. Vous devez vous protéger uniquement lorsque vous vous exposez au soleil.

Avant d’adopter un nouveau soin, vous pouvez vérifier la réaction de votre peau en l’appliquant dans le pli du coude. La peau est plus fine à cet endroit et la réaction éventuelle s’observe généralement en une demi-heure. Il faut aussi éviter :

  • Les essais cosmétiques,
  • La consommation de tabac,
  • La consommation d’alcool,
  • L’utilisation de certaines huiles essentielles.

Si vous êtes enceinte, vous devrez redoubler d’attention sur tous les conseils précédents. Cette période est particulièrement bouleversante pour la peau qui nécessitera des soins beaucoup plus personnalisés pour avoir une peau bien hydratée. N’hésitez pas à consulter un pharmacien ou une dermatologue pour mieux prendre soin de vous. Vous avez désormais toutes les armes pour optimiser et conserver la santé de votre peau sensible sur la durée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.