Une femme enceinte se doit de bien prendre soin d’elle pour son bien et celui de son bébé. C’est une étape de la vie d’une femme où elle doit faire plus attention de sa santé pour sa sécurité mais également celle de son bébé. La grossesse est une affaire sérieuse et des précautions sont à prendre pour une grossesse paisible et un accouchement en toute quiétude. Il est recommandé aux femmes enceintes de consommer certains aliments bénéfiques pour la mère et pour l’enfant. Il est cependant également conseillé d’éviter certains aliments qui peuvent s’avérer préjudiciable dans l’organisme d’une femme enceinte.

La viande crue ou peu cuite

Il est déconseillé de manger son steak saignant ou tout autre type de viande pas assez cuite ou crue durant sa grossesse. Cet aliment représente un danger pour le bébé et doit donc être éviter par la mère pour le bien être de son enfant. L’enfant dans le ventre de sa mère est entièrement dépendant d’elle. Il ingurgite tout ce qu’elle mange à l’intérieur du placenta. Il est donc extrêmement vulnérable et doit être protégé le mieux possible. La toxoplasmose causée par un parasite présent dans la viande crue et la terre des végétaux est en temps normal sans grave conséquence sur la santé. Si pendant la grossesse ce parasite reste insignifiant pour la santé de la mère, il est dangereux pour celle de l’enfant.

Le risque qu’il traverse le placenta est grand et il peut faire causer de grave dégât auprès du fœtus. C’est pour cela que la femme enceinte subit un traitement immunisant à ce parasite appelée sérologie au tout début de sa grossesse. En présence de ce traitement la femme enceinte doit cependant prendre certaines précautions et éviter de consommer la viande crue ou peu cuite autant que possible. En absence de ce traitement, la femme enceinte doit éviter complètement de consommer la viande crue ou peu cuite. Elle doit également bien laver ses fruits et légumes. Il faut qu’elle s’assure de débarrasser ces végétaux  de toute trace de terre pour éviter d’ingurgiter ce parasite dangereux pour son bébé.

Les fromages et certains aliments

Le fromage est un produit laitier très apprécié et répandu dans l’alimentation de plusieurs personnes. Si un fondu de fromage est un pur délice, certains types de fromages sont déconseillés chez la femme enceinte. Les fromages utilisant le lait cru dans leur préparation sont à éviter rigoureusement chez la femme enceinte. La croute de fromage également est à mettre sur la liste noire des interdits chez une femme enceinte. Le danger que représentent ses aliments se trouve dans leur conservation. La listériose est une maladie causée par une batterie qui se retrouve dans l’air ambiant.  Cette bactérie s’attaque aux aliments lors de leur conservation. Le fromage est exposé lors du processus de fabrication à cause de la longue exposition nécessaire pour le fabriquer. Cette bactérie est dangereuse tout aussi bien pour la mère que pour l’enfant.

Cette bactérie qui infecte les aliments pendant leur conservation se retrouve également dans les poissons fumés exposés à la vente. Les coquillages crus aussi sont une cible pour cette batterie ainsi que certaines viandes crues issues de la charcuterie. Il est donc recommandé d’éviter ces aliments autant que possible pendant la grossesse. Outre ces aliments, la femme enceinte doit éviter de consommer les aliments exposés trop longtemps pour éliminer tout risque de contamination. Il est important pour la femme enceinte de nettoyer régulièrement son frigo et de ne jamais consommé les produits ayant atteint leur date de péremption. Tout type de produit frais ne subissant par une trop longue conservation est à privilégier dans l’alimentation de la femme enceinte.

L’œuf cru et les produits à base d’œuf cru

La femme enceinte doit éviter au maximum les aliments crues ou pas assez cuite. Le risque de contamination est élevé au niveau des aliments crues ou peu cuites. Les parasites et autres batteries présentes dans certains aliments ne sont pas détruits avec des cuissons à moitié. Pour éliminer tout type de risque pour la mère et pour l’enfant, il est primordial de bien cuire tout ce que la femme enceinte consomme. La salmonellose est une maladie gastrique dangereuse pour la mère et pour l’enfant, le parasite responsable de cette maladie se retrouve dans les œufs et dans certains aliments crues. Ce parasite responsable de la gastro-entérite aigu peut s’avérer véritablement nuisible chez la femme enceinte.

Pour éviter tout risque de contamination, il faut que la femme enceinte évite tous les produits à base d’œuf frais et l’œuf cru ou pas assez cuite. Pendant la grossesse, la mayonnaise, les mousses aux chocolats et toutes les autres recettes utilisant de l’œuf cru doivent être évité. Il en va de la préservation de la mère et de l’enfant. La femme enceinte doit privilégier les produits pasteurisés à base de lait et les aliments très bien cuits. C’est une précaution pour garder en parfaite santé la mère et son enfant. La femme enceinte est beaucoup plus vulnérable pendant la grossesse. Elle se doit donc de faire très attention à elle.

Le soja

Le soja contient des hormones dites sexuels qui ont une influence sur la croissance des appareils génitaux. Chez les animaux le fait est avéré contrairement à chez l’homme. Cependant, compte tenu de la vulnérabilité de l’enfant dans le ventre de sa mère, il est recommandé de ne pas consommer du soja pendant la grossesse. Les produits à base de soja sont à éliminer de la consommation auprès de la femme enceinte. Pour éviter d’agir négativement sur la fertilité et la croissance des organes génitaux de son enfant, il faut éviter à titre préventif le soja. C’est une prévention pour prendre soin de façon optimal de son enfant en le préservant le mieux possible dans le ventre.

L’alcool

C’est un secret de polichinelle que la femme enceinte doit éviter de s’approcher de l’alcool tout au long de sa grossesse. C’est l’une des premières interdictions de la grossesse la plus universelle et la plus suivie. L’alcool consommée se retrouve dans le sang et l’enfant dans le ventre de sa mère se nourrit grâce aux nutriments présents dans le sang de sa mère. Le risque d’alcoolisme transmit de la mère à l’enfant est très grand et avéré. Aucun taux zéro risque n’est connu il est alors judicieux de s’en abstenir durant sa grossesse.