La langue française est l’une des langues les plus riches au monde. Quelque peu compliquée, certes, mais il suffit de comprendre ses mécanismes pour bien la maîtriser. Au fil des siècles, elle n’a cessé d’évoluer, les idées ont fusé et les plus grands penseurs et écrivains se sont succédé. Ce sont ces successions qui font toute sa beauté et elles ont été regroupées en mouvements littéraires. Les connaissez-vous tous ? Et si c’est le cas, à quoi cela vous servirait-il ? Des questions auxquelles nous essaierons d’apporter des réponses.

C’est quoi un mouvement littéraire ?

Vous pourriez penser que chaque écrivain a son propre style, sa vision unique. Ce n’est pas totalement faux. Cependant, il est possible de retrouver des bases communes chez beaucoup d’entre eux. C’est grâce au regroupement de celles-ci que se forment les mouvements littéraires.

En quelques mots

Pour faire simple, un mouvement littéraire c’est le regroupement d’auteurs et œuvres répondant à une vision similaire. Cette dernière peut être définie par une époque donnée ou une idée commune. En gros, certains auteurs ont une façon de regarder l’humanité, le monde et l’art en général d’une manière similaire. Entre les auteurs d’un même mouvement, il y a donc une cohérence certaine dans leur façon de regarder et de décrire le monde. Dans cette optique, les membres d’un mouvement littéraire ont la même conception de la beauté.

Il y a aussi des cas où les écrivains s’accordent autour d’une doctrine déjà assise, on parle alors d’école littéraire. Ainsi, tous ceux qui rejoignent celle-ci créent leurs œuvres autour de cette doctrine. Toutefois, dans la majorité des cas, l’appartenance à un mouvement littéraire se fait après coup. C’est à la lecture de ses œuvres qu’un auteur est classé.

Nuances dans les mouvements littéraires

Vous serez peut-être amené à croire qu’il devrait y avoir autant de mouvement que d’auteurs. Sachez que, même sans le savoir, certains écrivains répondent à des règles de création précises. Cependant, il peut arriver que des nuances apparaissent d’un auteur à un autre. Il est possible qu’un regroupement ne se fasse alors pas de manière ordonnée.

En effet, si un mouvement littéraire regroupe des critères précis, certains écrivains ne répondent pas à chacun d’eux. Dans ce cas de figure, quand le style se rapproche sans être totalement identique, il est question de courant littéraire. Sachez aussi que chaque auteur n’est pas forcément assimilé à un mouvement ou courant précis. En effet, il existe des auteurs qui restent inclassables et il y a ceux qui mélangent les genres. Ceci étant, ce n’est pas plus mal, car cela donne du relief à la littérature française.

Les principaux mouvements littéraires à connaître au bac

 

En quoi est-ce important de connaître ces mouvements ?

Comme dit plus haut, il est impossible de bien maîtriser la langue française lorsque vous ne comprenez pas la base. Les mouvements littéraires sont le fondement même de la littérature en France. Pour les élèves français, ne pas les connaître reviendrait à n’avoir rien appris. Et les maîtriser permet entre autres de classifier les idées, les genres ou encore les thèmes de la littérature.

Ce qu’il faut aussi retenir, c’est que les mouvements littéraires se basent généralement sur une période donnée. Il n’est pas rare de rencontrer un mouvement qui part d’une date précise dans le temps pour finir par s’estomper. Cependant, il ne faut pas toujours se fier à ce fait. Un auteur du XXème siècle peut parfaitement répondre aux critères du classicisme (XVIIème siècle) par exemple. C’est sur le style qu’il faut réellement se pencher.

Liste des mouvements littéraires

Nous avons donc passé en revue ce qu’est le mouvement littéraire et les notions essentielles qui l’entourent. Maintenant que la définition est maîtrisée, il sera plus facile de comprendre chaque mouvement. Toutefois, la liste en est extrêmement longue, c’est pourquoi nous avons classifié le tout par périodes.

Au Moyen Âge

C’est à partir du Moyen Âge que les mouvements littéraires sont apparus en France. Le courant le plus dominant à cette période était la courtoisie. Cette littérature, qui s’écrit en prose, met généralement en avant des chevaliers combattant pour l’amour de leurs dames. C’est par exemple le cas du fameux roman retraçant la célèbre histoire de Tristan et Iseut ou encore le Roman de Troie.

Le roman courtois était certes prédominant à cette époque, mais ce n’était pas le seul mouvement littéraire. Ainsi, vous en retrouverez d’autres comme la littérature hagiographique, regroupant des écrits sur la vie et des œuvres de saints. La Chanson de Geste faisait aussi partie des mouvements littéraires les plus appréciés de cette période. Elle retrace, entre autres, les exploits de guerriers et les récits sont écrits en vers.

Enfin, il ne faut pas oublier la poésie des troubadours, le fabliau, les grands rhétoriqueurs et la poésie courtoise.

Entre le XVIe et le XIXe siècle

À titre informatif, ce sont surtout les mouvements à partir de ce siècle qui devraient retenir l’attention des élèves français en classe de terminale. Au XVIe siècle, c’est la grande période de la renaissance en France. Les grands mouvements de l’époque sont l’Humanisme de la Renaissance, la Pléiade ainsi que le Picaresque. Ceux-ci se focalisent généralement sur la redécouverte de la beauté d’antan comme la culture grecque ou encore les textes antiques.

Au XVIIe siècle, vous retrouverez le Burlesque, le Classicisme, le Quiétisme, la Préciosité, le Moralisme et le Baroque. Les mouvements littéraires y sont marqués par un monde détruit par la guerre à la recherche d’un nouvel ordre.

Au XVIIIe siècle, c’est la révélation avec les mouvements comme l‘Illuminisme, le Roman Gothique, le Préromantisme, les Libertins et Les Lumières.

Enfin, au XIXème siècle, apparaissent tout ce qui est Romantisme, Réalisme, Naturalisme, Parnasse, Symbolisme, Ecole Romane, Décadentisme et Esthétisme.

Depuis le XXe siècle

C’est au XXème siècle qu’apparaissent le plus grand nombre de mouvements littéraires. Néanmoins, il y a trois grands mouvements qui ont fortement marqué cette période. Déjà, il y a le Surréalisme qui se base essentiellement sur la libération de l’art et des pensées face aux contraintes littéraires. Les thèmes les plus récurrents y sont les rêves et l’inconscience ou encore l’amour fou et la folie… Tout ceci s’associe alors à des règles d’écriture peu communes.

Il y a aussi le mouvement de l’Absurde qui met en avant l’homme de manière particulièrement tragique. Il y est en effet considéré comme étant un simple pantin sans capacité et solitaire. Enfin, il y a le Nouveau Roman, priorisant les intrigues et la représentation des personnages par des silhouettes. Cependant, ce ne sont pas les seuls étant donné que le XXème siècle comprend d’autres mouvements littéraires très variés. Ainsi, il y a le Futurisme, le Courant de conscience, le Dadaïsme, le Populisme, le Réalisme Socialiste, la Littérature Prolétarienne, l’Imagisme, la Négritude et bien d’autres…