La poule est un oiseau de basse-cour, fruit de la domestication du coq doré, un oiseau sauvage. Elle est surtout élevée pour la production d’œufs et de viande. Cependant, il existe des coqs qui sont élevés pour le combat. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce volatile.

Famille zoologique et caractéristiques physiques

La poule est le nom commun de l’espèce Gallus gallus domesticus. Comme chacun le sait, la poule désigne en réalité uniquement la femelle de cette espèce. Le mâle est le coq. Le petit de la poule est appelé poussin.

Cet oiseau de basse-cour appartient à l’ordre des galliformes et à la famille des Phasianidae. Il a le corps recouvert de plumes. Le mâle se différencie de la femelle par sa crête et ses barbillons qui sont plus développés. Il a également des ergots au niveau de ses pattes.

Le plumage du mâle à des coloris plus éclatants que ceux de la femelle, et sa queue est constituée de plumes plus longues. La poule dispose d’un bec court et fort avec une pointe dirigée vers le bas. Généralement, la taille des poules adultes est comprise entre 45 et 55 cm pour un poids allant de 3 à 4,5 kg. Bien qu’il possède des ailes, cet oiseau a une capacité de vol très limitée.

Milieu de vie

La poule est présente sur tous les continents du globe. Elle apprécie les espaces aérés à l’abri de l’humidité, de la chaleur et des courants d’air. Généralement, les poulets (terme qui désigne le mâle ou la femelle) sont élevés dans les poulaillers, des abris clos qui leur garantissent de meilleures conditions de croissance et de production. Le poulailler doit être bien aéré, tout en mettant les oiseaux à l’abri de l’humidité, de la chaleur et des courants d’air. Cependant, un élevage en plein air est également possible et met plus à l’aise ces gallinacés qui prennent du plaisir à déambuler en recherchant leur nourriture sur le sol.

Un oiseau qui vit en société

Il y a une hiérarchie parmi les poules de la basse-cour. Les places aux perchoirs et à la mangeoire de même que les partenaires sexuels sont choisis par ordre de priorité. On note une hiérarchie de dominance linéaire aussi bien au sein des mâles que des femelles. Ce sont aussi des animaux très empathiques. Ils sont sensibles aux souffrances de leurs congénères.

L’alimentation de la poule

La poule est un animal omnivore. Lorsqu’elle est élevée en liberté, elle passe beaucoup de temps à gratter le sol à la recherche des vers de terre et d’autres invertébrés. Sa ration peut aussi être composée de petits lézards, de rongeurs et d’amphibiens, et de petits grains de cailloux. Une poule boit 2 à 3 fois plus qu’elle ne mange.

Dans la nature, elle sait facilement retrouver les principaux éléments nutritifs nécessaires à la couverture de ses besoins. En revanche, dans un élevage, elle dépendra entièrement de l’éleveur qui lui apportera de la provende.

Mode de reproduction et durée de vie

La maturité sexuelle des poules est atteinte à l’âge de 5 à 9 mois. Cependant, lorsque vous désirez faire la reproduction, il est préférable de choisir les reproducteurs ayant un âge compris entre 8 et 15 mois.

Lorsqu’elle est fécondable, la femelle caquette pour attirer le mâle. Après l’accouplement, les spermatozoïdes sont conservés par la femelle qui les utilise pour féconder les œufs qui seront pondus dans les jours suivants. Après avoir pondu une dizaine d’œufs, elle les couve pendant 21 jours. Les poussins sortent leur coquille après cette période d’incubation.

En ce qui concerne la durée de vie, une poule peut vivre jusqu’à 10 ans. Certaines espèces rares peuvent atteindre 18 ans.

Le saviez-vous ?

Les poules renouvellent leurs plumes à partir de l’âge de 18 mois. Cette mue se déroule ensuite chaque fin d’été et peut durer 2 à 6 mois en fonction de la race. Ce phénomène physiologique est à l’origine du renouvellement du cheptel dans les élevages de volailles pondeuses.