Le rallye est un sport qui vous passionne depuis des lustres. Aujourd’hui, vous aimeriez franchir le cap et réaliser votre rêve : devenir copilote. Sachez qu’au même titre que le pilote, un copilote doit se préparer convenablement avant de se rendre sur la piste. Découvrez les étapes à suivre pour devenir assistant d’un pilote pendant une course de rallye.

Obtenir une licence pour être copilote de rallye

Pour être copilote lors d’un rallye, vous devez être au moins âgé de 16 ans. Si vous êtes majeur, il faudra nécessairement posséder un permis de conduire. Pour être assistant rallye, il est indispensable de posséder l’une ou plusieurs des 3 licences suivantes :

  • La NJA (Nationale Junior Auto) : accessible aux moins de 19 ans. Cette licence ne vous permet pas de piloter, mais de jouer le rôle d’apprenti-pilote lors d’une compétition.
  • La RCCA (Régionale Concurrent Conducteur Auto): cette certification vous permet de piloter lors des épreuves régionales. Vous pourrez également être copilote lors d’épreuves nationales.
  • La Nationale Concurrent Conducteur Auto (NCCA): elle vous permet de vous inscrire en tant que pilote ou copilote lors des épreuves régionales ou nationales.

Lorsque vous trouvez la certification qui vous correspond, il faudra entrer en contact avec une Association Sportive Automobile et payer une cotisation pour la confirmation de votre demande de licence.

Suivre une formation adaptée

Après la licence, vous devez suivre une formation en fonction de vos aspirations. Mais avant tout, il vous faut le bon matériel. Celui-ci est composé du système Hans, du casque, d’une combinaison respectant les normes ainsi que d’une cagoule et de bottines. Outre ces éléments matériels, une bonne dose de discipline et d’organisation est également requise sur les circuits.