Le crowdfunding immobilier est un mode de financement participatif réalisé exclusivement sur des plateformes en ligne dédiées. Il permet de financer un projet immobilier sans avoir à passer par une banque ou un organisme financier.

Les mécanismes du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier met en relation trois principaux acteurs :

  • Le porteur de projet ;
  • Les investisseurs ;
  • La plateforme d’investissement participatif.

Le porteur de projet est le promoteur immobilier. C’est la personne physique ou morale responsable du projet immobilier. Pour financer le projet, ce dernier s’adressera à des investisseurs particuliers via la plateforme de crowdfunding. Il collecte ainsi les fonds propres nécessaires à la réalisation du projet immobilier auprès des investisseurs intéressés.

Le financement obtenu par crowdfunding constitue un emprunt obligataire régi par un contrat de créance qui lie le promoteur immobilier et les investisseurs. Ce contrat garantit le remboursement du capital investi à l’échéance. Il précise le montant de la créance que détient chaque investisseur vis-à-vis du porteur de projet. Il précise également le montant du bénéfice que le promoteur immobilier devra verser aux investisseurs en fonction de la marge dégagée par l’opération immobilière. Le taux d’intérêt pour ce type de placement va généralement de 8 à 12 %.

Comme pour toute décision d’investissement, la participation à une opération de crowdfunding immobilier n’est pas sans risque. Par exemple, en cas de défaillance dans l’exécution du projet, l’investisseur peut perdre l’intégralité ou une partie de son capital investi.

En résumé, on retient que le crowdfunding est un mode de financement participatif qui permet aux promoteurs immobiliers de financer leurs projets en collectant des fonds via une plateforme d’investissement en ligne. Le mécanisme comporte de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients.