Avoir un métier est une nécessité pour tout le monde. C’est indispensable pour subvenir à ses propres besoins, avoir une vie épanouie ou développer sa carrière professionnelle. Mais il n’est pas toujours facile de trouver un travail passionnant. Parfois, vous pouvez perdre du temps à vous consacrer à des tâches qui vous épuisent, sans en être heureux. Et, après la quarantaine, beaucoup se disent qu’il leur est impossible de changer de voie. Pourtant, vous pouvez toujours changer de job après 40 ans et même vivre votre véritable passion. Comment faire ? Le point dans cet article.

Rechercher efficacement un nouvel emploi après 40 ans

En France, plus de 75% des salariés disent qu’ils sont prêts à changer de métier. Les quadragénaires n’échappent pas à la tendance : 77% d’entre eux estiment que leur rapport au travail a changé. Cela s’explique par le fait qu’ils sont démotivés ou qu’ils ont envie de se lancer dans une nouvelle vie professionnelle. Et vous, quelle est votre raison ?

Si vous êtes convaincu que votre insatisfaction est liée à votre entreprise actuelle, faites le point et lancez vos candidatures. Les méthodes comme le CV, le profil LinkedIn et la lettre de motivation sont des classiques qui fonctionnent toujours, que vous répondiez à une offre de poste ou que vous soyez candidat spontané. Mais les techniques changent en quelques années : pour trouver un nouveau poste, il faudra peut-être réapprendre à rédiger sa lettre de motivation afin de maximiser ses chances.

Est-ce que vous voulez continuer à exercer la même profession dans une entreprise plus prometteuse, ou changer complètement de secteur ? Certes, il n’est pas toujours évident de changer de secteur d’activité après la quarantaine, mais n’hésitez pas à envisager cette option. Après, peut-être qu’il faut juste mieux vous organiser, et trouver un projet professionnel plus passionnant pour mieux vous épanouir. N’hésitez pas à utiliser les outils offerts par internet comme les réseaux sociaux professionnels, dont LinkedIn.

Cependant, si vous pensez qu’il faut changer de secteur, cela est toujours possible. Il n’existe pas d’âge pour changer de job. D’ailleurs, 85% des Français pensent tout comme vous qu’il est bien de changer d’emploi !

changer de travail 40 ans

Comment changer de secteur d’activité après 40 ans ?

Pour réussir une réorientation professionnelle, vous devez prendre au sérieux certaines démarches. Il faudra :

  • Faire un bilan de vos compétences personnelles ;
  • Étudier le marché de l’emploi et comparer votre projet aux réalités du terrain ;
  • Acquérir de nouvelles compétences s’il le faut.

La première étape est donc de faire le point de vos compétences actuelles. En dehors de votre travail actuel, quels sont les autres savoir-faire ou diplôme dont vous disposez ? Pouvez-vous offrir des services professionnels dans d’autres domaines ? Vous poser de telles questions vous permettra d’avoir une base solide pour votre projet. Ainsi, vous saurez par exemple si vos compétences suffisent ou s’il vous faut suivre des formations complémentaires. Gardez à l’esprit qu’il n’est pas obligatoire de démissionner de votre travail actuel pour suivre une formation complémentaire. Les formations en ligne et les cours du soir sont des options pratiques.

Ensuite, prenez le temps de comparer les réalités du marché à votre projet. Posez des questions à ceux qui sont dans le domaine dans lequel vous voulez vous convertir. Faites des recherches sur les statistiques actualisées : les revenus moyens, les taxes actuelles, les menaces économiques qui pèsent sur l’activité envisagée. Cela vous aidera à mesurer les risques, à avoir un point de vue mesuré et à vous préparer aux éventuelles difficultés.

Que retenir ? Si votre travail vous ennuie, vous pouvez toujours prendre des décisions pragmatiques pour avoir une vie professionnelle épanouie après la quarantaine. Vous pouvez choisir de trouver autre poste de travail sans changer de secteur ou changer complètement de domaine d’activité. Peu importe votre choix, les bons outils peuvent vous aider.