Edgar Allan Poe est considéré comme l’une des principales figures de proue du romantisme en Amérique. Qui est-il ? Voici l’essentiel à savoir à son sujet.

Présentation d’Edgar Allan Poe

Edgar Poe naît le 19 janvier 1809 à Boston, dans le Massachusetts. Il connaît une enfance particulièrement difficile puisqu’il devient orphelin très tôt. À la mort de ses parents, John et Frances Allan l’adoptent. Après avoir arrêté ses études universitaires, il fait une incursion à l’académie militaire de West Point. Mais il n’y demeure pas longtemps. À sa sortie, il quitte ses parents adoptifs et s’établit à Baltimore.

Un poète au talent unique

À son arrivée à Baltimore, l’écrivain s’installe auprès de sa tante. Il s’essaie alors à la poésie, mais sans grand succès. Il se tourne alors vers le journalisme, puis vers la prose. En 1833, le nouvelliste commence à se faire connaître quand il publie le Manuscrit trouvé dans une bouteille. Cette nouvelle lui vaut le premier prix du concours du Baltimore Saturday Visiter.

Il deviendra en juillet 1835 le rédacteur-assistant du périodique Southern Literary Messenger. La même année, il épouse secrètement la fille de sa tante Virginia Eliza Clemm. Mais il légalise cette union le 16 mai 1836.

Deux ans plus tard, Edgar Allan Poe et son épouse s’installent à New York. Il y achève la rédaction de son roman, mais à l’instar de ses premiers poèmes, le livre ne connaît que peu de succès. C’est son poème Le Corbeau qui dévoilera son talent poétique et littéraire. Sa renommée s’étend alors à tous les coins des États-Unis et d’Angleterre.

En octobre 1845, il fonde sa propre revue, le Broadway Journal. Mais le poète devra encore une fois affronter la douleur de la perte d’un être cher. Le 30 janvier 1847, la tuberculose emporte sa femme. Lui-même suivra deux ans plus tard, le 7 octobre 1849.

À sa mort, ce critique littéraire, dramaturge, essayiste, éditeur, nouvelliste, poète et romancier laisse une production littéraire dont l’influence est internationale.