Vous souhaitez vendre votre véhicule à un bon prix ? Pas besoin d’être un professionnel pour réussir cette démarche comme il faut. Toutefois, quelques préparations s’avèrent nécessaires si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté. Eh oui ! Vendre sa voiture est une décision à ne surtout pas prendre à la légère. Alors, comment optimiser ses chances de vendre son véhicule ? Quelles sont les démarches à suivre pour vendre sa voiture ? Nous vous répondons à travers ces quelques lignes.

Préparer les documents essentiels de la voiture

Pour vendre votre véhicule dans les règles de l’art, vous devez présenter des documents. Considérés comme étant la carte d’identité de la voiture, ils seront remis à l’acheteur une fois la vente conclue. Ces documents incluent :

  • le certificat d’immatriculation ou carte grise
  • le certificat de situation administrative (non-gage et non-opposition)
  • la déclaration de cession
  • le document de contrôle technique
  • le carnet d’entretien

Le certificat d’immatriculation ou carte grise

Vous devez remettre la carte grise à l’acheteur au moment de la vente. Le certificat d’immatriculation original sera barré, suivi d’une mention « vendu le », de la date et de l’heure de la transaction. Il contiendra aussi la signature du propriétaire, c’est-à-dire vous.

L’acheteur dispose d’un délai de 1 mois pour régulariser cette carte grise et obtenir un nouveau certificat d’immatriculation. Pour ce faire, il devra présenter une copie recto/verso ainsi que d’autres documents auprès de portail-cartegrise.fr ou de l’ANTS. Notons que l’ancienne carte grise est peut être conservée jusqu’à 5 ans.

vendre sa voiture

Le certificat de situation administrative (non-gage et non-opposition)

Le certificat de situation administrative ou CSA est également obligatoire lors de la cession d’un véhicule. Ce document permet de voir si la voiture est gagée (achetée dans le cadre d’un crédit) ou s’il existe une mention d’opposition dans sa vente.

Toutes les démarches d’obtention d’un certificat de situation administrative se font uniquement en ligne. Pour ce faire, vous passerez soit par des services professionnels agréés soit via le site du Ministère de l’Intérieur. Attention, ce document doit être daté de moins de 15 jours au moment de la cession.

La déclaration de cession

Avant d’établir une déclaration de cession (après la vente), les deux parties doivent remplir un certificat de cession. Une déclaration de cession de voiture en bonne et due forme comporte nécessairement :

  • la date et l’heure de la cession
  • l’adresse exacte de l’acheteur
  • le kilométrage du véhicule

Toutes les démarches se font également en ligne. Il est nécessaire d’obtenir ce document dans un délai de 15 jours après la vente du véhicule.

Le document de contrôle technique

Le document de contrôle technique s’avère aussi indispensable dès lors que vous envisagez de vendre votre véhicule. Il implique de faire un contrôle technique avant même de concrétiser le projet de cession.

Délivré à l’acheteur au moment de l’achat, ce document est valide 2 mois. En revanche, si vous vendez votre voiture à un concessionnaire ou à un garagiste, pas besoin de document de contrôle technique. Généralement, ils se chargent des petites réparations.

Le carnet d’entretien

Le carnet d’entretien représente un gage de fiabilité. Non, ce document n’est pas obligatoire. Néanmoins, l’acheteur a parfaitement le droit de l’exiger pour vérifier l’état du véhicule. Fournir le carnet d’entretien signifie que vous êtes une personne honnête et de bonne foi envers votre acheteur. En l’absence de ce carnet, un acheteur méticuleux et exigeant pourra refuser de conclure la transaction.

Bien vendre son véhicule : de la décision à la vente, nos conseils !

Bien présenter la voiture

Pour bien vendre votre voiture, assurez-vous que celle-ci soit non seulement en bon état, mais aussi attrayante esthétiquement parlant. Ainsi, accordez une importance particulière à la carrosserie. Avec des techniques et des solutions d’entretien efficaces, vous inciterez facilement des acheteurs à s’intéresser de près à votre véhicule.

Vous pouvez par exemple investir dans des produits qui permettent de conserver la peinture de la carrosserie. Croyez-le, vous obtiendrez un résultat bluffant qui mettra en avant la beauté de votre voiture.

Autre alternative : le revêtement de protection. Il revalorisera votre véhicule, en plus de protéger la carrosserie des agressions extérieures. Il lui conférera aussi une allure propre et bien entretenue.

Prendre de belles photos

Ça y est, votre carrosserie a fait peau neuve. Maintenant, place à la séance photo. Eh oui ! Pour attirer un maximum d’acheteurs potentiels, vous devez prévoir un shooting photo de qualité. Comment bien valoriser la voiture ? Tout simplement en prenant des photos sous tous les angles (avant, arrière, les côtés, sans oublier l’intérieur).

N’oubliez pas de prendre en photo les petits détails qui caractérisent votre voiture et la mettent en avant. On fait surtout allusion à la peinture d’origine, aux jantes, au toit, aux bas de caisse, aux sièges en bon état, à la banquette arrière, à la radio, etc.

Estimer le prix de votre voiture

Avant même de poster l’annonce, estimez le coût de votre voiture. N’hésitez pas à consulter des sites d’estimation de prix de voiture d’occasion. En quelques clics seulement, vous obtiendrez une estimation du prix de votre véhicule à vendre.

Vous pouvez également consulter l’avis d’un professionnel. Cette démarche reste de loin le meilleur moyen pour définir le prix de la voiture en fonction de ses atouts et de ses faiblesses, et surtout de la cote.

Choisir les canaux idéals pour poster l’annonce

Une fois les belles photos prises, vous pouvez commencer à poster votre annonce. Choisissez vos canaux et faites en sorte que ceux-ci puissent vous donner un retour rapidement. Comment le savoir ? Comparez les canaux que vous avez entre les mains suivant ces quelques critères :

  • le bouche-à-oreille
  • les petites annonces dans votre région
  • les sites d’annonce les plus populaires
  • les posters

Prenez votre temps

Dans la plupart des cas, si vous êtes impatients, vous accepterez le juste prix, voire baisserez légèrement le prix par rapport à la cote prévue. En plus, les potentiels acheteurs seront moins nombreux et vous n’aurez pas l’occasion de choisir parmi un grand panel.

Par contre, si vous êtes patient, accordez plus de temps à la vente de votre véhicule. Ainsi, vous bénéficierez d’une marge de vente plus importante. Mais pas que ! Vous parviendrez également à vendre votre voiture à un prix plus intéressant, car vous disposerez d’un plus grand panel de choix.